ÉDITORIAL


Une petite passerelle vers l’Afrique

Julien Cormier MAfr

Parents et amis, chers bienfaiteurs,

Il y a déjà plus de 50 ans que je collabore aux publications de notre société missionnaire. Vers 1971-72, à Québec, j’apportais quelques idées de mise-en-page au Père Adrien Fontaine, alors rédacteur du Bulletin des Pères Blancs d’Afrique, diffusé à 50,000 exemplaires dans tous les milieux du Québec, des Maritimes, de l’Ontario, de l’Ouest canadien. Avant l’arrivée de la télévision, nous étions au Canada la principale source d’éveil à la rencontre des Africains. C’est à cette époque qu’a commencé l’immigration africaine vers le Canada, surtout par la venue d’étudiants dans nos universités.

En 1975, je vins m’initier au journalisme dans l’équipe de rédaction du nouveau magazine MISSION des Missionnaires d’Afrique. Parmi les publications d’importance, il y avait alors celles des Missions Étrangères, Le Précurseur des Soeurs Missionnaires de l’Immaculée Conception, Univers de la Propagation de la Foi, Apostolat des Oblats de Marie Immaculée. Nous avons renouvelé le genre annales missionnaires. Une de mes grand-mères était abonnée à tous ces titres. Je les lisais pendant mes vacances. Elle a prétendu que j’étais entré chez les Pères Blancs à cause de ses abonnements ! La presse écrite déclinait, mais le magazine MISSION était encore imprimé à 30,000 exemplaires… et c’était un abonnement payant. Avec la chute des prédications missionnaires dans les paroisses, il fallut passer une autre formule pour garder contact avec nos amis.

Finalement, vers 2009, notre Société a adopté le format de La Lettre aux Amis, quatre fois par année. Il suffit de s’inscrire par courriel (voir page 2) pour la recevoir. C’est gratuit. Nous offrons aussi un calendrier mural utile tant pour les lecteurs que pour répondre à certains projets vitaux dans les 24 pays d’Afrique, d’Amérique et d’Europe où nos confrères sont en mission. Le monde africain s’est universalisé.

Oui, chers amis/amies et bienfaiteurs, avec Serge St-Arneault comme rédacteur, nous continuons à témoigner de la mission confiée à notre Société. Quelques centaines de confrères sont à l’oeuvre en Afrique auprès des populations les plus en difficulté. Pensez au Congo RDC, à l’Éthiopie, au Mali, au Burkina Faso et le Sud-Soudan.

Tout comme par le passé où nous avons vécu, y laissant parfois notre vie, au coeur des conflits en Algérie, au Rwanda, au Burundi, en Ouganda... Nous sommes toujours en Afrique du Sud, qui fut le pays de l’apartheid, dont vous parle cette Lettre aux Amis. Merci de votre soutien à nos projets.

Julien Cormier MAfr