EDITORIAL

Une année nouvelle pointe à l’horizon

Depuis décembre 2018, nous, les Missionnaires d’Afrique, avons pris le temps de rendre grâces à Dieu pour notre vécu depuis 1868, de vivre intensément notre présent et de regarder avec espérance et optimisme notre futur au service du monde africain, un monde qu’on retrouve aujourd’hui implanté dans tous les continents. Ici, au Canada, le sentiment qui nous anime est celui de la reconnaissance à l’égard de nos familles, nos amis, nos Églises locales pour le don de leurs fils à la grande mission de la proclamation de la Bonne Nouvelle aux hommes et femmes du monde africain. Dans plusieurs diocèses, en commençant par Montréal le 08 décembre 2018 et en terminant à Québec le 08 décembre 2019, des confrères et des consœurs, Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique (Sœurs Blanches), habituellement originaires de la place, sont allés vous dire ‘merci’ pour nous avoir fait confiance et permis de répondre à Son appel : «Viens et suis-moi, et je t’enverrai porter la Bonne Nouvelle aux confins de la terre.»

La grande vertu qu’un missionnaire apprend très vite à reconnaître comme essentielle à développer dans sa vie, c’est la patience. Un confrère ne disait-il pas que les trois vertus les plus importantes pour un missionnaire, ce sont la patience, la patience et la patience! C’est elle qui nous a permis de regarder avec les yeux du cœur les personnes que nous avons croisées au fil des temps et de ne jamais perdre l’espérance en un monde plus humain, plus fraternel et plus spirituel.

Déjà, nous regardons s’approcher les grandes fêtes entourant la naissance de Jésus, notre Sauveur. Nous nous y préparons avec l’aide de Jean le Baptiste en nous rappelant ses paroles : «Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers…» (Lc 3, 4). Après avoir regardé avec les yeux de Dieu ce que nous avons vécu jusqu’à maintenant, tournons-nous vers l’année 2020 en demandant au Seigneur : «Qu’attends-tu de nous? Tu peux compter sur nous.» Le message de Jésus se résume en deux mots : Aimer et Servir. Quand on aime,
les actes sont plus importants que les paroles : «Ce ne sont pas ceux qui disent: Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux; mais celui qui fait la volonté de mon Père…» (Mathieu 7 :21). À chacun de trouver sa façon d’aimer et de servir en 2020!

Les articles que nous lisons dans ce numéro de la Lettre aux Amis peuvent nous aider à écouter les appels du Seigneur pour l’année qui vient. Vous lirez certainement avec intérêt le témoignage de notre confrère Roger Tessier qui nous est revenu de Nairobi, Kenya, à l’âge de 90 ans, et ce petit texte sur la patience écrit par un autre aîné, Gérard Grimonpont (94 ans) de France. Avec le projet que nous vous présentons dans ce numéro, vous  pouvez  laisser  aller  votre  imagination  et  vous  transporter  dans  une  zone  rurale africaine où les moyens du bord sont encore, hélas, bien limités. 

En terminant, je demande au Dieu de la Mission de vous combler de bénédictions tout au long de l’an 2020. Que cette autre décennie qui commence soit marquée par plus de justice, de paix et d’attention à l’écologie. 

Réal Doucet, Provincial des Amériques