Cameroun


LA SEMAINE DE PRIÈRE POUR L’UNITÉ DES CHRÉTIENS À DOUALA

Des représentants des Eglises à Sangmelima, au Cameroun, à l’occasion de l’ouverture de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, le 18 janvier 2023
Des représentants des Eglises à Sangmelima, au Cameroun, à l’occasion de l’ouverture de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, le 18 janvier 2023 

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens se célèbre du 18 au 25 janvier, comme chaque année. Dans l’archidiocèse de Douala et dans plusieurs autres diocèses du Cameroun, des Campagnes d’évangélisation et des célébrations œcuméniques de la Parole sont organisées. D’autres groupes de chrétiens se constituent sur les réseaux sociaux pour prier, tout en poursuivent leurs actions sur le terrain.

Stanislas Kambashi,SJ – Cité du Vatican et Paule Valérie Mendogo - Edea

Les activités œcuméniques organisées à Douala pour marquer l’édition 2023  de la Semaine de prières pour l’unité des chrétiens sont pilotées par l’Abbé Michaël Tchoumbou, prêtre de l’Archidiocèse de Douala et responsable de la Commission diocésaine pour la pastorale biblique et l’œcuménisme. La promotion des Ecritures et les prières communes sont les deux axes majeurs qui marquent la célébration de cette semaine à Douala.

Une action à la fois spirituelle et prophétique qui permet de développer une vision commune

«La prière pour l’unité des chrétiens est une action qui se veut à la fois spirituelle et prophétique, pour nous ici au Cameroun, parce que nous vivons ensemble dans la même communauté. Catholiques, évangélistes, baptistes,… nous vivons tous ensemble et les problèmes de tous les jours nous incombent tous. Du coup, il est important que nous travaillions aussi ensemble pour résoudre tous ces problèmes», a déclaré l’abbé Tchoumbou. Le prêtre de Douala est convaincu que les chrétiens du Cameroun peuvent apporter une voix commune et une grande contribution au développement et à l’unité de leur pays, en commençant par la justice et la paix. La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens est ainsi un moment qui permet de développer une vision commune, tout en poussant au vivre ensemble et en ouvrant la possibilité «de mener de bonnes actions, pour la justice et le bien commun», a-t-il témoigné.

La promotion des Ecritures et les prières communes, deux axes majeurs de la célébration à Douala

Sur instruction de l’archevêque de Douala, Mgr Samuel Kleda, dix jours avant le début de la Semaine de prières pour l’unité des chrétiens, l’Abbé Tchoumbou a publié une note annonçant deux articulations majeures. Une campagne de promotion des Écritures, qui est actuellement en cours sur l’esplanade de la Cathédrale de Douala, afin d’aider les chrétiens à se procurer chacun une Bible de poche; et  du 18 au 25 janvier ont lieu des célébrations de la Parole, dans les églises  catholiques, presbytériennes, évangéliques et méthodistes, avec l’appui des pasteurs de ces différentes Églises.

Sur les réseaux sociaux, des associations partagent et prient ensemble

Sur les réseaux sociaux, des associations se mettent en place pour partager la Parole de Dieu et mener des actions communes en faveur des pauvres et des personnes vulnérables. C’est le cas d’un groupe d’anciens étudiants de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC), dirigé par Didier Tchoumela. Ils ont décidé de vivre intensément cette année la prière pour l’unité des chrétiens.  Pour la sœur Marie Simone Tamtabi, membre de ce groupe, on y retrouve beaucoup de jeunes des confessions différentes et d’autres qui n’appartiennent à aucune religion; dont la seule motivation est de faire le bien. «Le bien est au-dessus de tout... Donc nous nous sommes dits qu’il y a quelque chose à faire dans ce monde, et il ne faudrait pas que la religion soit une barrière», a-t-elle déclaré. «Dans l’association, ceux qui le peuvent apportent de l’aide matérielle, tandis que d’autres donnent juste de leur temps, en faisant des cours de répétitions, par exemple. Nous avons aussi des médecins qui apportent des soins gratuits aux enfants», a témoigné la sœur Tamtabi.

«Apprenez à faire le bien, recherchez la justice» est le thème de la Semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens, qui se célèbre, comme chaque année, du 18 au 25 janvier. Il est tiré du début du livre du prophète Isaïe, dans lequel il exhorte le peuple à apprendre à faire le bien et à rechercher la justice.

Source:  vaticannews

Retour à la liste des nouvelles