RD Congo

 

LA VISITE DU PAPE EN RDC APPORTERA UN SOUFFLE NOUVEAU

Ambassadeur de la République Démocratique du Congo et le pape François
Ambassadeur de la République Démocratique du Congo et le pape François  (Vatican Media)
La visite du Saint Père, qui aura lieu dans trois semaines, apportera un souffle nouveau aux congolais qui l’attendent de grand cœur, a déclaré l’ambassadeur de la RD Congo près le Saint-Siège Deogratias Ndagano, après les vœux du Pape au Corps diplomatique accrédité près le Saint-Siège lundi 9 janvier.

Stanislas Kambashi,SJ – Cité du Vatican.

Le Pape François se rendra en République Démocratique du Congo du 31 janvier au 3 février prochains. Pour l’ambassadeur de ce pays près le Saint-Siège Deogratias Ndagano, cette visite sera «une relance, un souffle nouveau dans la vie des congolais».

Dans une interview accordée à Vatican News après les vœux du Pape au Corps diplomatique accrédité près le Saint-Siège, le diplomate congolais a tout d’abord exprimé son appréciation pour le discours du Saint-Père, dans lequel «il a abordé les maux qui minent le monde, tout en souhaitant que cette nouvelle année soit une année d’innovation pour la paix dans ce monde où la division et les guerres se multiplient».

Je pourrai «enfin» me rendre en RD Congo

«Je pourrais enfin me rendre en RD Congo» est le point qui a particulièrement touché l’ambassadeur Ndagano dans les mots du Pape. Le mot «enfin», a-t-il expliqué, est ressenti comme si c’était prononcé par ses compatriotes, qui n’ont plus reçu la visite d’un pontife depuis trente-huit ans. A trois semaines du voyage du Saint-Père, on peut dire que les attentes du peuple congolais sont énormes, leur joie est grande, a-t-il confié. Son arrivée se prépare dans chaque localité du pays, pas seulement au niveau de l’Eglise, mais aussi au niveau de la communauté nationale, a-t-il indiqué.

 Une relance, un souffle nouveau

La RD Congo, qui aspire tant à la paix, souhaite que cette visite apporte un plus dans cette recherche déjà amorcée, a déclaré l’ambassadeur congolais. Il a rassuré que la rencontre du Pape avec des victimes des exactions dans la région Est de son pays sera une marque d’attention et de considération du Saint Père, qui se préoccupe de la situation dans cette partie du Congo et qui appelle à la fin de ce supplice que la population congolaise connait depuis bien longtemps.

Retour à la liste des nouvelles