NIGERIA


Deux évêques mettent en garde :
"Méfiez-vous des faux prophètes et des faux guérisseurs"
 

Abuja (Agence Fides) - "Méfiez-vous des faux prophètes. Certains d'entre eux utilisent la chaire et la télévision pour tromper le peuple de Dieu", prévient Mgr David Ajang, évêque de Lafia, dans son homélie du dimanche 13 novembre, mettant en garde les fidèles contre les imposteurs qui réalisent de prétendus miracles et annoncent de fausses prophéties pour tromper les enfants de Dieu.

Plusieurs d'entre eux prennent la forme de "guérisseurs" qui exploitent également le bouche-à-oreille entre les gens pour attirer de nouveaux clients. "Nous sommes trop pressés de partager nos problèmes avec nos amis qui nous amènent à ces personnes", souligne Mgr Ajang, qui demande aux fidèles d'agir de manière rationnelle à la lumière de la vraie foi chrétienne : "Lorsque vous avez un problème, pensez de manière critique avant de chercher des solutions. Si vous êtes malade, allez à l'hôpital. Trop de gens ont perdu la vie parce qu'ils ont refusé de faire ce qu'il fallait, alors nous devons être sages et intelligents pour prendre les bonnes décisions".

Un autre évêque nigérian a récemment mis en garde les fidèles contre les prétendus "guérisseurs" qui sont également présents au sein de l'Église catholique. "Il est très regrettable que de prétendus 'ministres de la guérison' et 'ministres du culte' privés ou personnels prolifèrent dans l'Église catholique au Nigeria", a déclaré l'évêque Felix Femi Ajakaye d'Ekiti dans son homélie au deuxième jour du Congrès pastoral national du Nigeria. "Ces ministres introduisent des "pratiques non orthodoxes" dans la liturgie de l'Église catholique", a déclaré l'évêque, "contribuant à la propagation d'une mentalité matérialiste, à commencer par la déviation des objectifs pastoraux et de la signification spirituelle des collectes effectuées dans les paroisses du pays".

Le Nigeria, connu pour sa prolifération d'églises, tolère toutes sortes de pratiques religieuses, avec peu ou pas de réglementation en place. De nombreux pasteurs nigérians ont été accusés de s'écarter de leur véritable vocation et de se concentrer davantage sur l'expansion de leur ministère personnel, de leur influence et de leur richesse.

En outre, les "guérisseurs traditionnels" utilisent une approche syncrétique comme stratégie de marketing pour promouvoir la médecine et la magie traditionnelles sous la marque "Christian Healing Homes". La religion traditionnelle est transformée en un système de croyance qui "parle les langues" des religions révélées afin d'avoir une forte emprise sur les croyants catholiques qui n'ont pas toujours la capacité de faire la distinction entre foi et superstition. 

Source: fides.org

Retour à la liste des nouvelles