Mission


Semaine missionnaire mondiale:
la passion africaine des Comboniens

Le père Gian Paolo Pezzi à  Kinshasa, en RDC.
Le père Gian Paolo Pezzi à Kinshasa, en RDC.  

Après 20 ans de mission sur le continent africain, le père Gian Paolo Pezzi explique qu’être missionnaire combonien dans des pays en conflit est une réponse à l’appel du Pape François de sortir de sa propre vie pour se mettre au service du prochain, tout en étant animé par l'amour de l’Afrique.

Marie-José Muando Buabualo - Cité du Vatican 

La passion pour le continent africain n'est pas une nouveauté pour la famille combonienne. Le 31 juillet 1877, le Pape Pie IX nomme le fondateur de la congrégation, Daniel Comboni, vicaire apostolique de l'Afrique centrale. Il avait déjà confié la mission en Afrique centrale aux Comboniens cinq années plus tôt. Daniel Comboni fut ainsi le premier évêque sur place. Connu pour sa lutte contre la plaie de l'esclavage, il est considéré aujourd'hui comme un des plus grands missionnaires de l'histoire de l'Église. 

L'héritage de Daniel Comboni

Quel est son héritage ? Quelle mission vit la famille combonienne aujourd'hui ? Pour le père Gian Paolo Pezzi, missionaire à Butembo en République démocratique du Congo, sa mission est et reste de sortir, comme le demande le Pape François: sortir de sa propre culture, de son milieu, de ses amitiés et s'extraire de ses intérêts personnels pour se mettre au service de l’autre et lui apporter la lumière de l’Évangile.

Dans des pays en conflit, comme le Soudan du Sud ou la République démocratique du Congo où il vit depuis plusieurs années, le père Pezzi insiste sur cette nécessité de la rencontre et du partage. «Pour nous les Comboniens, être en mission dans des régions en conflit n’est pas le choix de sortir de son propre pays mais plutôt de sortir de soi-même pour aller vers les personnes qui sont dans le besoin et se mettre à leur service» explique-t-il.

Amener partout la passion pour l’Afrique

Actuellement, la passion pour l’Afrique qui est constitutive du charisme combonien se manifeste sur d’autres continents, à travers l’empathie missionnaire des Comboniens africains. En Amérique latine, par exemple, le père Gian Paolo Pezzi souligne combien ils y apportent ce que l’Afrique peut offrir dans l’annonce de l’Évangile, notamment le partage de l’esprit évangélique de la recherche de la paix. Le père Gian Paolo souligne à ce sujet combien, en Amérique latine, plusieurs Comboniens d’origine africaine se mettent au service des Afro-américains, en se basant sur leur propre charisme en partageant leur expérience de souffrance liée aux conflits passés ou en cours dans leur continent d’origine, en vue de vivre au service d’une Église en sortie. Il faut sortir de soi-même pour apporter cet esprit, et la lumière de l’Évangile. Etre missionnaire est un témoignage, conclut-il. 

Source:  vaticannews

Retour à la liste des nouvelles