Afrique


Journée Mondiale de l'Afrique : Les jeunes invités à se lever
et à rejoindre la "table de décision de l'activité humaine".

 

À l'occasion de la Journée mondiale de l'Afrique 2021, les jeunes d'Afrique ont été invités à se réveiller et à rejoindre la conversation mondiale au vu des signes "d'espoir, de libération et de restauration" sur le continent et au-delà.

Célébrée le 25 mai de chaque année, la Journée de l'Afrique, également connue sous le nom de Journée de la libération de l'Afrique (ALD) et de Journée de la liberté en Afrique (AFD), marque la fondation de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), aujourd'hui Union africaine (UA), le 25 mai 1963.

Dans une déclaration partagée avec ACI Afrique avant l'événement annuel, les membres de la Coalition pour la libération et la restauration de l'Afrique (CALAR), une initiative collaborative de divers groupes en Afrique et dans la diaspora, appellent les jeunes du continent à relever les défis et à "revendiquer la place qui leur revient de droit à la table des décisions de l'activité humaine".

"Levez-vous, enfants d'Afrique ! Restez éveillés, car un jour nouveau se lève pour vous ! L'Afrique connaît de grands mouvements d'espoir, de libération et de restauration à l'intérieur de ses frontières et parmi les communautés de la diaspora", déclarent les membres de CALAR dans leur message à l'occasion de l'année qui marque la création de l'entité. 

Dans leur déclaration publiée le 25 mai, les membres de CALAR expriment la "ferme conviction que la jeunesse africaine, qui est parmi les plus dynamiques et les plus innovantes du monde, a un rôle unique et indispensable à jouer dans la libération et la restauration de l'Afrique."

L'appel au "réveil" est répété dans un enregistrement vidéo accompagnant la déclaration, dans lequel les membres de CALAR disent "élever nos voix pour renouveler un appel à vous, nos frères et sœurs du continent et de la diaspora. Nous élevons les cris des nombreux enfants de Mama Africa et nous nous joignons à eux pour vous dire de vous réveiller."

"Réveillez-vous pour qu'ensemble nous puissions forger notre propre destin. Réveillez-vous pour que nous puissions protéger notre terre et notre peuple des exploiteurs avides, ceux qui sont organisés à l'extérieur et aussi ceux qui sont des collaborateurs internes", exhortent les membres de CALAR à la jeunesse du deuxième continent le plus grand et le plus peuplé du monde à l'occasion de la Journée de l'Afrique.

La célébration annuelle reconnaît les réussites de l'UA depuis sa création dans la lutte contre le colonialisme et l'apartheid et les progrès sur le continent. L'événement est également utilisé pour réfléchir aux défis auxquels le peuple de Dieu et les institutions d'Afrique sont confrontés lorsqu'ils interagissent avec d'autres citoyens et entités du monde.

Cette année, la Journée de l'Afrique a été placée sous le thème "Arts, culture et patrimoine : Leviers pour construire l'Afrique que nous voulons".

Dans leur déclaration collective du 25 mai publiée sur le site Web du Réseau africain pour la foi et la justice, les membres de CALAR plaident pour la préservation du patrimoine africain et exhortent les Africains à "se lever ! Prenez vos vies et vivez ! Levez votre continent et embrassez le ! Appropriez-vous et célébrez la richesse en abondance que Dieu vous a donnée pour votre libération totale et votre restauration."

 

Ils soulignent le potentiel de la jeunesse africaine, tous sexes confondus, en déclarant : "Les jeunes Africains sont plus performants que les autres dans les compétitions intellectuelles et les inventions mondiales. Les professionnels africains font des découvertes révolutionnaires dans les domaines de la médecine, de l'ingénierie, des sciences et de la technologie ; et le monde reconnaît et utilise de plus en plus les talents uniques des femmes et des hommes africains dans ses diverses entreprises. ”

Les jeunes doivent être responsabilisés et leurs initiatives facilitées en vue de "façonner un avenir meilleur pour eux-mêmes et les générations à venir", déclarent les membres de CALAR dans le message du 25 mai, dans lequel ils "exhortent les jeunes eux-mêmes à rester fermes et concentrés dans la vie, et à refuser de se laisser acheter, à toujours agir avec intégrité".

Les membres de CALAR reconnaissent avec appréciation les Africains qui se sont installés dans la diaspora et qui réalisent le potentiel qui se trouve chez eux, sont revenus pour créer des entreprises et soutenir la croissance économique dans leurs pays respectifs.

Ils saluent également les dirigeants africains qui "prennent conscience de la nécessité de se tourner vers l'intérieur et d'exploiter les abondantes ressources humaines et matérielles dont Dieu a généreusement doté l'Afrique noire pour la croissance et le développement de leurs pays".

Ces dirigeants, observent les membres de CALAR, "se rendent compte que la corruption, à quelque niveau que ce soit, est un ver interne qui ronge, affaiblit et détruit tous les efforts de développement ; elle doit donc être éradiquée".

 

Ils encouragent la promotion de l'unité sur le continent en déclarant : "Une Afrique divisée et affaiblie constitue un terrain fertile et une porte ouverte pour les manipulateurs et les exploiteurs qui veulent exploiter et détourner les richesses du continent, y compris ses ressources humaines uniques, pour enrichir leurs propres pays. ”

Ils appellent tous les Africains à "déposer les armes, largement importées, et à faire équipe ensemble pour vaincre ces exploitations flagrantes."

"Refusons d'être utilisés contre nos frères et sœurs ; refusons de continuer à être divisés selon des lignes politiques, linguistiques, ethniques, régionales et religieuses ; et revenons à nos méthodes africaines traditionnelles de règlement des différends dans l'esprit de l'Ubuntu, où tous sont gagnants et aucun n'est perdant", affirment les membres de CALAR.

En ce qui concerne la lutte contre la pandémie de COVID-19 sur le continent, les membres de CALAR appellent les dirigeants africains à "regarder d'abord vers l'intérieur pour trouver des solutions, à financer la recherche pour cette pandémie et d'autres problèmes médicaux propres au continent."

Dans la vidéo du 25 mai publiée sur YouTube, les membres de CALAR décrivent la supériorité africaine et la nécessité d'être fier du fait qu'il y a beaucoup de choses à découvrir.

Les représentants de l'Afrique dans sa diversité qui figurent dans la vidéo soulignent la valeur de l'identité africaine exprimée dans l'expression la plus répétée "Afrique, souviens-toi de qui tu es".

"Afrique, souviens-toi de qui tu es. Embrasse la brillance et le génie de ton peuple ; Afrique, souviens-toi de qui tu es, lutte pour la libération de l'Afrique ; Afrique, souviens-toi de qui tu es, embrasse ta diversité de cultures et d'ethnies, affirme tes contributions intellectuelles à l'humanité", dit un représentant des Africains dans la vidéo partagée avec ACI Afrique.

Source : aciafrique.org

Retour à la liste des nouvelles