GUINEE EQUATORIALE


Solidarité des Evêques africains après les explosions de Bata

Malabo (Agence Fides) – « Aux familles de tous ceux qui ont perdu leurs êtres chers, nous, Evêques d'Afrique, exprimons nos plus sincères condoléances. A tous les blessés et à tous ceux qui ont été touchés par les explosions, nous exprimons notre proximité spirituelle et notre solidarité » affirme une note envoyée à l'Agence Fides par le Symposium des Conférences épiscopales d'Afrique et de Madagascar (SCEAM) relative à la série d'explosions qui ont bouleversé le Dimanche 7 mars Bata, capitale économique de Guinée équatoriale et ville la plus peuplée du pays (voir Fides 08/03/2021).

Les membres du SCEAM se déclarent « profondément attristés » suite à la « situation tragique et déplorable » provoquée par la tragédie « aggravée par la pandémie actuelle de corona virus ».

Selon les derniers bilans, dans le cadre de la série d'explosions ayant intéressé la caserne Enkoantoma de Bata, 105 y ont trouvé la mort et 605 autres ont été blessées dont 482 ayant déjà quitté les hôpitaux de la ville qui compte un peu plus de 250.000 habitants.

« Des moments comme celui-ci soulèvent des doutes quant à l'omnipotence et l'omniprésence de Dieu, en particulier pour ceux qui sont en proie à l'angoisse et à la douleur » affirme le Message du SCEAM. « Cependant, comme nous le lisons dans le Psaume 34, 19 : « proche est Yahvé des coeurs brisés, il sauve les esprits abattus ».
« Nous invitons l'Eglise et les organisations civiles ainsi que toutes les personnes de bonne volonté en Afrique et dans les autres parties du monde à venir en aide à nos frères et sœurs de Guinée équatoriale » demandent les Evêques du SCEAM. « Chers frères et sœurs de Guinée équatoriale, soyez certains que l'Eglise-Famille-de-Dieu en Afrique est proche de vous et vous porte dans ses prières quotidiennes, adressant des suppliques à Jésus-Christ pour vous réconforter et vous fortifier. Levez les yeux vers Dieu avec espérance. Il souffre avec vous et ne vous a pas abandonné. Courage ! Que Notre-Dame, Reine d'Afrique, assure sa protection maternelle à ses enfants ! » conclut le Message.

Différents pays ont envoyé des équipes de secours et des aides à Bata, dont l'Espagne, le Venezuela, Israël et la France. Il n'est pas exclu que les services de secours trouvent d'autres victimes à l'épicentre des explosions, lesquelles ont provoqué la destruction de la poudrière de la caserne et détruit plus de 100 maisons.

Source: fides.org

Retour à la liste des nouvelles