COTE-D’IVOIRE

Etre un don à sa propre place dans le cadre du Mois missionnaire extraordinaire

Abidjan (Agence Fides) – « On devient missionnaires en vivant comme des témoins de l’Evangile du Christ ; non par des paroles, non par des diplômes ou des certificats mais par la vie » a souligné le Père Lucas Marabezé, Chargé d’Affaires ad interim de la Nonciature apostolique en Côte-d’Ivoire, au cours de la cérémonie de remise des diplômes en Missiologie de l’Université catholique d’Afrique occidentale à 62 laïcs qui venaient d’achever le cours. La cérémonie a été organisée à l’occasion de la Journée missionnaire mondiale, clou du Mois missionnaire extraordinaire. Le Père Marabezé a également déclaré que personne n’est exclu de la mission de l’Eglise « toi père ou mère de famille, toi jeunes, toi qui travaille dans une usine ou une boutique, dans une banque, dans un restaurant, toi qui est au chômage, toi qui est dans un lit d’hôpital le Seigneur te demande d’être un don là où tu te trouves ».

Selon ce qu’a déclaré à l’Agence Fides Solange Siloue, des Œuvres pontificales missionnaires de Côte-d’Ivoire, le diplôme a été remis Dimanche 20 octobre durant la Messe célébrée par le Père Gaston Ogui, coordinateur de la formation missiologique qui a tenu l’homélie, rappelant le mandat missionnaire et le thème du Mois missionnaire extraordinaire « Baptisé et envoyés », en exhortant les étudiants à « aller vers l’autre pour reproduire les traits caractéristiques du Christ missionnaire ».

De leur côté, les étudiants ont exprimé toute leur gratitude pour avoir eu la possibilité de fréquenter le cours de formation, lancé dans le pays en 2017, conscients de la force de cet engagement missionnaire à suivre le Christ.
L’espace de formation missiologique promue par l’université catholique de l’Afrique occidentale/unité universitaire d’Abidjan en collaboration avec l’institut catholique missionnaire d’Abidjan et la Faculté de Théologie des Jésuites d’Afrique et de Madagascar et soutenu par l’Union pontificale missionnaire a été mis en Côte-d’Ivoire en 2017 avec pour objectif principal de « décentraliser les activités de l’Union pontificale missionnaire en vue de renforcer la foi et l’identité chrétienne chez les fidèles des pays de mission en l’occurrence dans l’Eglise en Afrique subsaharienne ».

Source: fides.org

Retour à la liste des nouvelles