TANZANIE

La vocation des religieuses : prier et œuvrer pour la paix en Afrique et dans le monde

Dar es Salaam (Agence Fides) – « Le monde a besoin de responsables, hommes et femmes, pacificateurs ». C’est ce qu’a déclaré l’Archevêque émérite de Dar es Salaam, S.Em. le Cardinal Polycarp Pengo, à l’occasion du 75ème anniversaire de la fondation de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Saint François d’Assise à Mahenge, dans le centre sus de la Tanzanie. S’adressant aux religieuses, le Cardinal a rappelé l’exemple de Saint François, humble et simple, les exhortant à « aider à sauver le monde par la prière ».

« Nous devons faire tout ce qui rentre dans nos capacités afin que la paix de Dieu règne parmi son peuple. Saint François prêcha et vécut la paix. Maintenant, c’est votre tour, mes Sœurs, de prier et d’œuvrer pour la paix en Afrique et dans le monde. Nous devons être disposés à sacrifier nos vies pour la sécurité et la paix de notre nation et du monde entier » a affirmé l’Archevêque émérite de Dar es Salaam.

« Si seulement, parmi nous, se trouvait quelque responsable qui vive et prêche la paix, l’ensemble du genre humain aurait un monde meilleur. Nous pouvons réussir et atteindre cet objectif par la prière, mes Sœurs, et ceci est votre devoir » a ajouté S.Exc. Mgr Gervas Nyaisonga, Evêque d’Iringa et Président de la Conférence épiscopale de Tanzanie. « Vous êtes un don pour l’Eglise qui doit continuer à grandir. Votre présence, où que vous soyez, enrichit la communauté. Aujourd’hui, le monde a besoin de serviteurs humbles et prudents aimant la paix » a souligné l’Evêque en se félicitant avec les religieuses au nom de l’Episcopat.

La Congrégation des Sœurs de la Charité de Saint François d’Assise de Mahenge a été fondée en 1941 par le Père Edgar Aristides Maranta OFM Cap. au sein de l’Archidiocèse de Dar es Salaam. En ce temps-là, la zone de Mahenge, ensuite devenue Diocèse, était un territoire faisant partie de l’Archidiocèse de Dar es Salaam. Initialement, cinq jeunes femmes rejoignirent la Congrégation et firent leur profession religieuse le 1er janvier 1944. Actuellement, ladite Congrégation compte 334 religieuses.

Source: fides.org

Retour à la liste des nouvelles