SOUDAN DU SUD

Les jeunes de Juba, axe du Catholicisme et missionnaires dans l’Archidiocèse

Juba (Agence Fides) – A l’occasion des célébrations du centenaire de l’Eglise dans l’actuel Soudan du Sud, l’Evêque auxiliaire de l’Archidiocèse de Juba, S.Exc. Mgr Santo Loku Pio, responsable du Comité pour les célébrations, a mis en évidence le rôle fondamental des jeunes au sein de l’Archidiocèse.

« Alors que les jeunes missionnaires venaient et vieillissaient sur notre terre, nos jeunes ne sont pas seulement des religieux, des prêtres et des religieuses mais aussi de vrais catholiques qui répondent aux besoins de l’Eglise locale » a déclaré l’Evêque.

« Les missionnaires nous ont porté cette Eglise et cette Eglise doit être portée de l’avant » explique Mgr Loku, en soulignant que les jeunes sud-soudanais doivent être considérés comme l’axe du Catholicisme dans leur pays. « Mon message aux jeunes est celui d’embrasser l’Evangile et de continuer à relever les défis ».

Les célébrations ont officiellement débuté le 4 novembre dernier avec pour thème : « Renouvelons notre foi et relevons ses défis » et s’achèveront par une grande fête le 4 novembre prochain.

Les premiers missionnaires à arriver dans l’actuel Soudan du Sud, en juillet 1919 ont été les Comboniens, lesquels fondèrent la Paroisse de Rejaf, sur la rive occidentale du Nil blanc. Depuis lors, ont été érigées différentes missions et l’action lancée par les Pères comboniens s’est étendu à d’autres parties du pays, donnant lieu à la création de trois territoires ecclésiaux : l’Archidiocèse de Juba et les Diocèses de Torit et de Yei.

« Par notre engagement, nous continuons à célébrer la mission et nous sommes prêts à aller de l’avant malgré les défis que nous devons relever aujourd’hui en tant qu’Eglise » a affirmé Mgr Loku. « Nous désirons renouveler l’esprit missionnaire du Diocèse pour atteindre le plus grand nombre possible de personnes et, dans le même temps, encourager notre peuple à être missionnaire » indique la note parvenue à l’Agence Fides.

Le 10 octobre, anniversaire de la mort et mémoire liturgique de Saint Daniel Comboni, a été réservé pour honorer les Missionnaires dans le cadre des activités du centenaire. Saint Daniel Comboni mourut à Khartoum, au Soudan, le 10 octobre 1881 à l’âge de 51 ans.

Source: fides.org

Retour à la liste des nouvelles