GABON

Témoignage du Nonce apostolique sur le Jubilé gabonais,
« important pour reverdir l’Eglise » dans le pays

Libreville (Agence Fides) – « Nous sommes satisfaits par la participation des fidèles à la cérémonie de clôture du Jubilé » indique à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Francisco Escalante Molina, Nonce apostolique au Gabon et en République du Congo, en commentant la Messe solennelle qui, hier, Dimanche 29 septembre, a clôturé le Jubilé marquant les 175 ans de l’Evangélisation du Gabon, Jubilé qui avait débuté en septembre 2018 (voir Fides 27 et 28/09/2019). « L’événement s’est tenu au Palais des Sports de Libreville, qui a une capacité d’accueil de 5.000 personnes et qui était presque plein. Il s’est agi d’une bonne participation de la part de fidèles provenant non seulement de Libreville mais aussi de tous les Diocèses du pays » souligne Mgr Escalante Molina.

« Au cours de la cérémonie, qui a duré quatre heures, se sont succédées les interventions dont celles de S.Exc. Mgr Giampietro Dal Toso, Secrétaire adjoint de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples et Président des Œuvres pontificales missionnaires, qui, au cours de la journée du 28 septembre avait tenu différentes rencontres avec le clergé diocésain et les religieux, de S.Em. le Cardinal Philippe Nakellentuba Ouédraogo, Archevêque de Ouagadougou, représentant le Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM) et d’un certain nombre de représentants de l’Association des Conférences épiscopales de la Région d’Afrique centrale (ACERAC). Etaient également présents des Evêques d’Europe, comme celui de Toulouse et deux Evêques de Sardaigne ». « D’une importance particulière a été l’ordination de 16 nouveaux prêtres provenant de tous les Diocèses du Gabon, certains étant religieux – Spiritains (Pères de la Congrégation du Très Saint Esprit) ou clarétains (Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie) ».

« Représentaient les autorités civiles le Premier Ministre, Julien Nkoghe Bekalé, les Présidents du Sénat, de la Cour constitutionnelle et d’autres membres du gouvernement » ajoute le Nonce. « Etaient en outre présents les descendants de S.Exc. Mgr Jean-Rémi Bessieux, le Père spiritain ayant fondé l’Eglise au Gabon. Après la Messe, lors de la rencontre de courtoisie avec le Premier Ministre, celui-ci a annoncé que l’important boulevard de Libreville qui portait le nom de Mgr Bessieux et qui avait été débaptisé reprendra son nom originaire pour honorer sa mémoire ».

« En conclusion de l’Année jubilaire, nous pouvons dire qu’il a constitué un ravivage de l’Eglise au Gabon, accompagné par un approfondissement de la part des fidèles du sens de l’Evangélisation et de la Mission. J’ai pu constater directement la très forte implication des communautés locales au cours de mes visites dans les différents Diocèses pour participer aux divers Jubilés diocésains » conclut Mgr Escalante Molina.

Source : fides.org

Retour à la liste des nouvelles