Nigeria

NIGERIA - Appel de l’Association nationale des Juristes catholiques
en vue de la réforme des structures de sécurité nationales

Abuja (Agence Fides) – « Le pays vit actuellement dans la pauvreté, l’insécurité, la résignation juvénile, l’analphabétisme, la privation, la faim, le chômage, l’exaltation des sentiments primordiaux, le repli ethnique, le népotisme et le fanatisme religieux, qui sont tous des maux s’opposant à la croissance et au développement optimaux du Nigeria » dénonce l’Association nationale des Juristes catholiques (NACL) qui lance un appel aux autorités afin qu’elles procèdent à la réforme de l’ensemble de la structure de sécurité du Nigeria.

Au cours de la réunion de leur Comité exécutif national, les Juristes catholiques ont mis en évidence le manque de transparence et de responsabilité à tous les niveaux qui caractérise la vie publique du pays.

« Le manque de responsabilité et de transparence est flagrant parmi les hommes politiques, les fonctionnaires et malheureusement également à l’intérieur des églises, des mosquées, des trois pouvoirs de l’Etat et au sein de la société en général. Ce scénario a rendu difficile une lutte efficace contre la corruption endémique dans le pays » affirme le communiqué portant la signature du Président de la NACL, Chukwuma Ezeala, et de son Secrétaire national, Angela Odunukwe.
Les Juristes suggèrent une réunion des parties intéressées permettant de relever les défis empêchant une bonne administration du pays.

A la rencontre intitulée « Le rôle des avocats catholiques au sein de l’Eglise et de la nation », ont participé S.Exc. Mgr Augustine Akubeze, Archevêque de Benin City et Président de la Conférence épiscopale du Nigeria, S.Em. le Cardinal John Onaiyekan, Archevêque d’Abuja, S.Exc. Mgr Matthew Ndagoso, Archevêque de Kaduna, S.Exc. Mgr Mathew Hassan Kukah, Evêque de Sokoto, et S.Exc. Mgr Anselm Umorem, Evêque auxiliaire d’Abuja.

Source: fides.org

Retour à la liste des nouvelles