Ghana


« LE GHANA DOIT MENER ET VIVRE LA CROISADE CONTRE LA CORRUPTION »


Accra Central, Accra, Ghana, 14 January 2019/Muntaka Chasant/https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr

Dans un communiqué publié le 12 novembre, à l’issue de son Assemblée plénière, la conférence des évêques catholiques du Ghana a exhorté les autorités et la population à lutter contre « les pots-de-vin et la corruption ».
Face à la crise économique qui secoue le pays, l’épiscopat appelle le gouvernement à « montrer l’exemple, en réduisant réellement les coûts économiques » de son train de vie.

« Le Ghana doit mener et vivre la croisade contre la corruption », insiste, une fois de plus, la Conférence des évêques catholiques du Ghana (Gcbc), à l’issue de son Assemblée plénière qui s’est tenue du 4 au 12 novembre, à Donkorkrom, dans le sud du pays. « Évitons toutes les attitudes, tous les comportements et toutes les actions qui soutiennent, encouragent et tolèrent les pots-de-vin et la corruption », exhortent les évêques du Ghana, qui demandent au « Président de faire preuve d’un réel engagement dans la lutte contre la corruption en utilisant la communauté de la sécurité et du renseignement pour enquêter sur les allégations de corruption, engager des poursuites et récupérer les fonds volés. »

Un an après sa dernière Assemblée plénière de Wa (est) où elle a répertorié un certain nombre de défis auxquels le pays est confronté, la Conférence des évêques constate « avec regret que les nombreux défis persistent » notamment « le coût élevé de la vie, l’inflation élevée, le chômage des jeunes, la corruption, l’avidité, etc. ».

Difficultés économiques actuelles

Aux yeux de l’épiscopat, ces défis, en plus de la crise mondiale actuelle, ont contribué à la grave crise socio-économique actuelle dans ce pays anglophone d’Afrique de l’ouest. En plus des conséquences de la pandémie de Coronavirus, la crise énergétique née de la guerre en Ukraine, a gravement impacté l’économie du Ghana, occasionnant la chute de sa monnaie et une importante inflation. « Les difficultés économiques deviennent insupportables pour les Ghanéens. Nos échanges révèlent que les Ghanéens sont en colère, frustrés et déçus, souligne-t-il. Une action urgente doit être entreprise pour étouffer la colère et la frustration de la population. »

Signe de la gravité des difficultés économiques du pays : trois ans après avoir décidé de ne plus recourir à l’aide financière du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, le Ghana est revenu sur cette décision et tend la main à ces bailleurs de fonds. « Il est clair qu’au fil du temps, les gouvernements n’ont pas mis en place les bons systèmes capables de résister à tous les chocs économiques, analyse l’épiscopat. C’est la raison pour laquelle nous devons faire appel au FMI et à la Banque mondiale à plusieurs reprises pour des renflouements économiques ».

Recommandations

Alors que la situation socio-économique est difficile pour l’ensemble de la population, la Gcbc conseille « vivement » aux commerçants, aux hommes et aux femmes d’affaires ghanéens de ne pas profiter indûment de la situation actuelle pour faire du profit et appauvrir davantage les citoyens ordinaires.

Elle invite en outre « le gouvernement à montrer l’exemple en matière de partage des charges en réduisant réellement les coûts économiques. La taille du gouvernement, des convois présidentiels et ministériels, la direction des entreprises d’État devraient être considérablement réduites ».

Dans le cadre des efforts visant à stabiliser le Cedi– la monnaie nationale qui a perdu plus de 40 % face au dollar depuis le début de l’année–, les évêques suggèrent de renforcer la répression du marché noir et du blanchiment d’argent.

Le gouvernement doit aussi protéger les industries locales et promouvoir les produits fabriqués au Ghana, réduire les droits d’importation sur les matériaux et biens destinés aux industries et encourager davantage « les énergies renouvelables, par exemple l’utilisation de l’énergie solaire ».

Guy Aimé Eblotié
 

Source : africa.la-croix

Return to the list of news