RD-Congo


Le cardinal Ambongo annonce une visite du pape début 2023


Messe d'ouverture de l'année pastorale et le lancement des consultations pour le synode, samedi 16 octobre dans le diocèse de Kinshasa

Le cardinal Fridolin Ambogo a annoncé que le pape François effectuera une visite en RD-Congo « au début de l’année prochaine ». Une annonce diversement accueillie par les fidèles après l’annulation en juin d’une première visite programmée du pape dans le premier pays catholique d’Afrique.

À la paroisse Saint-Joseph de Kinshasa, samedi 8 octobre, où il a présidé la messe de rentrée pastorale de son diocèse, le cardinal Fridolin Ambogo, archevêque de Kinshasa a annoncé que le pape François visitera la RD-Congo début 2023. « Le pape François viendra, mais pas cette année. Il vient au début de l’année prochaine », a assuré le cardinal, sans préciser de date, en demandant aux fidèles de prier pour la santé du Saint-Père.

Du 2 au 7 juillet, le pape avait prévu un voyage en RD-Congo et au Soudan du Sud où il devait se rendre avec Justin Welby, archevêque de Canterbury, et le modérateur de l’Église d’Écosse. Mais le vendredi 10 juin, il a été contraint d’annuler ces voyages, sur avis de ses médecins, en raison de douleurs au genou droit qui le contraint à utiliser publiquement, depuis début mai, un fauteuil roulant.

À bord de l’avion qui le ramenait à Rome, après un voyage de 3 jours au Kazakhstan, le pape François avait déclaré, jeudi 15 septembre, avoir « parlé, l’autre jour, avec Mgr Welby (Justin Welby, primat de l’Église d’Angleterre, NDLR) et nous avons identifié comme possibilité en février pour aller au Soudan du Sud ». Ajoutant d’emblée : « Et si je vais au Soudan du Sud, j’irai aussi au Congo ». A lire aussi: Le pape François évoque « une possible visite » au Soudan du Sud et en RD-Congo

Raviver notre espérance

Le cardinal Ambongo voulait-il faire écho à cette annonce faite par le pape ou confirmer que des choses se préparent dans ce sens ? C’est la question que se posent les fidèles dans le premier pays catholique d’Afrique, où les annonces du pape et du cardinal Ambongo sont diversement accueillies. L’annulation à la dernière minute du voyage du pape en RDC pour raison de santé et la confirmation quelques jours plus tard d’un voyage du pape au Canada n’avait pas été appréciée par une grande partie des fidèles.

« Le cardinal voulait tout simplement rassurer le peuple de Dieu de l’affection du Saint-Père pour les Congolais. Dès que la visite sera confirmée, il y aura une annonce officielle », analyse sœur Aimée Musenga. Catéchiste à la paroisse saints-Côme-et-Damien de Kinshasa, Adolphe Buzangu, pense que « le message du cardinal vient, après celui du pape, raviver notre espérance de pouvoir enfin communier avec le Saint-Père en début d’année prochaine ».

À Kinshasa, même si ces annonces sont majoritairement saluées, certains déçus veulent rester prudents et attendre. « Je ne vais pas me faire beaucoup d’illusions, confie Jonathan Kazadi, un laïc. Il doit avoir l’annonce officielle et la précision des dates pour que nous croyions vraiment, car avec la santé du pape rien n’est certain. »

Guy Aimé Eblotié (avec Prisca Materanya)

Source : africa.la-croix

Retour à la liste des nouvelles