Cameroun


Fusion de conférences des supérieurs majeurs

 Cameroun: 43ème Assemblée des Supérieurs Majeurs
Cameroun: 43ème Assemblée des Supérieurs Majeurs 

Signe de synodalité au sein de l’Eglise, les trois conférences nationales camerounaises de supérieurs majeurs ont procédé à la fusion de leurs structures.
 Marie José Muando Buabualo – Cité du Vatican  et Paule Valérie Mendogo - Edéa

Les conférences nationales camerounaises de supérieurs majeurs ont tenu, du 31 mai au 3 juin 2022 à Yaoundé, leur 43ème assemblée générale élective autour du thème: «La célébration de la conférence nationale des supérieurs majeurs du Cameroun».  

L'assemblée s’est cloturé le samedi 3 juin par la fusion de trois conférences des supérieurs majeurs désormais dénomée: «Conférence Nationale des Supérieurs Majeurs du Cameroun». L’évènement était présidée par Mgr Faustin Ambassa, archevêque de Garoua et président de la commission épiscopale nationale chargée de la Vie consacrée, en présence du vice-président de cette commission, Mgr Philippe Alain Mbarga, évêque d’Ebolowa et vice-Président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun, ainsi que de l’archevêque métropolitain de Yaoundé,  Mgr  Jean Mbarga, qui a présidé la messe d’ouverture des travaux.                    

Le bien fondé de la fusion

Durant les trois jours des travaux, les supérieurs majeurs des Instituts de Vie consacrée et des Sociétés de Vie Apostoliques présents au  Cameroun se sont penché sur le bien-fondé de cette fusion. Le processus amorcé en 2014 a pour objectif principal un accompagnement organique harmonisé des congrégations religieuses et des autres instituts de Vie consacrée et Sociétés de Vie Apostolique œuvrant sur le territoire camerounais.

Avant, il y avait une conférence pour les supérieurs majeurs des instituts masculins, une autre pour les instituts féminins, une autre encore pour les instituts de la partie anglophone du Cameroun.

La fusion comme signe de synodalité au sein de l’Eglise

Les supérieurs majeurs voient en cette fusion, une marque tangible de l’unité qui doit caractériser les disciples du Christ, dans une société marquée par des antagonismes et des divisions de toutes sortes. Une conférence unifiée est aussi, pour eux, une manifestation de l’esprit synodal qui enseigne, entre autres, que l’Eglise du Christ ne peut s’édifier  véritablement que là où le règne de Dieu est compris et assumé comme un projet commun.

Cloture de la rencontre et inauguration du nouveau bureau

Un nouveau bureau a été élu avec à sa tête, le père Ferdinand Owono Ndih, provincial des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée. Il est assisté de sœur Gloria Wirba, provinciale des Sœurs Franciscaines de Shisong, sœurs tertiaires de Saint François, et un Secrétaire général, en la personne du père Joseph Jules Nkodo, provincial de la Société de l’Apostolat Catholique. Ils ont pour mission d’assurer l’unité et la collaboration entre les personnes consacrées dans leurs diverses actions pour la promotion de la vie, la mission et l’intérêt de tous. La fusion des Conférences des supérieurs majeurs du Cameroun a été approuvée par Décret d’érection de la Congrégation pour la Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique du 7 janvier 2021 et complétée par la déclaration  du 3 mars 2022.

La Messe de clôture de la rencontre a été présidée, le dimanche 4 juin 2022, par Mgr Julio Murat,  Nonce Apostolique au Cameroun et en Guinée Équatoriale.

Source: vaticannews

Retour à la liste des nouvelles