NIGERIA


La faim, l'insécurité et la désertification seront au centre de la réunion régionale des Évêques d'Afrique de l'Ouest

Abuja (Agence Fides) - " Fratelli Tutti : un chemin pour construire la fraternité humaine et la paix durable en Afrique occidentale ". Tel est le thème de la réunion plénière de la Conférence épiscopale régionale de l'Afrique de l'Ouest (RECOWA) qui se tiendra à Abuja au Nigeria du 2 au 9 mai et à laquelle devraient participer plus de 150 évêques.

C'est ce qu'a annoncé le père Zacharia Samjumi, Secrétaire Général de la Conférence des Évêques d'Abuja, dans un communiqué signé par son président, Son Excellence Ignatius Ayau Kaigama, Archevêque d'Abuja.

"Il est important de souligner que l'Assemblée générale de RECOWA prêtera attention à notre humanité commune - Fratelli Tutti. Il s'agit d'un effort pour aller au-delà des différences géographiques et linguistiques afin d'apprécier les questions qui nous touchent le plus, sachant que nous sommes tous frères et sœurs", a déclaré le père Samjumi.
Plus concrètement, le Secrétaire Général a souligné que "les plénières de la RECOWA discutent de questions particulières qui affectent la vie de millions de personnes en Afrique de l'Ouest et examinent comment l'Eglise peut aider les gouvernements à améliorer les conditions de vie des populations. RECOWA dispose de plusieurs organes qui traitent des questions de dialogue interconfessionnel, de sécurité, de bonne gouvernance, de justice et de paix".
"Comme RECOWA, l'Église a pu exprimer ses préoccupations et travailler ensemble sur les questions de justice et de paix. Du Sénégal au Nigeria, RECOWA a fait entendre sa voix avec force contre l'accaparement des terres, le trafic d'enfants, la migration illégale, le terrorisme, ainsi que la question du changement climatique pour stopper la désertification. Ces questions devraient faire partie de l'ordre du jour de la plénière de 2022. Avec RECOWA qui transcende les barrières linguistiques imposées par l'anglais, le français et le portugais, l'Église catholique se confirme comme un organe d'intégration pour l'Afrique de l'Ouest", a conclu le père Samjumi. 

Source: fides.org

Retour à la liste des nouvelles