MOZAMBIQUE


Aggravation de la crise humanitaire à Nampula

Maputo (Agence Fides) – Le Covid-19, le choléra et le manque de nourriture sont les plaies qui affligent la province mozambicaine de Nampuila où le 6 mars, durant sa visite pastorale, S.Exc. Mgr Inacio Saure, Archevêque de Nampula, a supervisé la remise de denrées alimentaires d'urgence dans le camp d'accueil de Corrane.

Mgr Saure a exprimé sa préoccupation suite à la situation difficile des enfants accueillis au sein de la structure. En effet, elle compte actuellement 1.700 enfants d'âge scolaire sans que n'existe de possibilité d'instruction au sein du camp.

Le 25 février dernier, le Département provincial de la Santé de Nampula a signalé 361 nouveaux cas de choléra dans les districts de Meconta et près les sièges administratifs de Namialo et Corrane, où se trouve le centres d'accueil des évacués provenant de la province de Cabo Delgado, dont la population est poussée à la fuite par les violences perpétrées par des groupes armés.

La province de Nampula vit en outre dans un état de forte insécurité alimentaire due à la faiblesse des précipitations.
Des sources locales signalent la mort de 35 personnes dont 25 appartenant à la même famille dans le district de Mascate, peut-être pour avoir mangé un plat à base d'une herbe sauvage moulue qui était peut-être venimeuse.

En ce qui concerne le Covid-19, le Mozambique a enregistré 62.882 cas et 700 morts. La province de Nampula, bien que n'étant pas parmi les premières en termes de contaminations enregistrées au niveau national, compte 2.235 cas et 19 morts.

Source: fides.org

Retour à la liste des nouvelles