Benin

Laissez-vous réconcilier avec Dieu


Mgr François GNONHOSSOU, SMS, Vescovo di Dassa-Zoumé/Bénin

Dans son message de Carême, publié le mardi 18 février 2020, la Conférence épiscopale du Bénin revient sur le sens de ce temps fort et établit un lien entre ce temps liturgique et le trentième anniversaire de la Conférence des forces vives de la nation.
 
Les évêques de la Conférence épiscopale du Bénin ont adressé à leurs fidèles un message de Carême, intitulé « Laissez-vous réconcilier avec Dieu ». Ils les invitent à se détourner du péché par le jeûne, la prière et l’aumône pour célébrer la passion, la mort et la résurrection du Christ avec un cœur pur.

Ta parole, la lumière sur ma route
S’inspirant du Motu Proprio Aperuit illis du Pape François, les prélats insistent sur la nécessité de redécouvrir le sens profond de la Parole de Dieu : « Aimons la Parole de Dieu, nourrissons-nous d’elle afin qu’elle nous éclaire et nous guide dans nos décisions, dans nos choix, dans nos options dans la vie sociale et politique ». Il faut que le Bénin se convertisse et vive, soulignent les évêques tout en indiquant que le Carême est le temps privilégié de la sollicitude de Dieu qui nous appelle à la conversion pour une vie entièrement orientée vers les biens éternels.

Heureuse coïncidence
Le message de Carême adressé aux chrétiens béninois se rappelle, en outre, de l’heureuse coïncidence du 30e anniversaire de la Conférence des forces vives de la nation. Cet organisme, né le 28 février 1990, un mercredi des Cendres, a conduit le pays vers la démocratie avec la participation active de l’archevêque de Cotonou de l’époque, Mgr Isidore de Souza. « Dieu nous attend au carrefour de notre histoire », écrivent les évêques béninois, « apprenons à déchiffrer les signes des temps afin de répondre de manière adéquate et pertinente à notre mission ».

La tâche des chrétiens
Regardant enfin le train-train quotidien béninois, les évêques de ce pays soulignent qu’il incombe aux chrétiens en particulier d’aider leur nation à marcher efficacement vers la démocratie, la justice, la paix et la liberté. 

Service français-Afrique 

Source: vaticannews.va

Retour à la liste des nouvelles