KENYA

Lancement de la Campagne de Carême visant à « briser les chaines de la corruption »

Nakuru (Agence Fides) – « La corruption tue la morale de la société » a déclaré le Père Moses Omollo, Vicaire général de l’Archidiocèse de Kisumu, à l’occasion du lancement de la Campagne de Carême 2020. S’adressant aux fidèles dans la Cathédrale Sainte Thérèse de Kisumu, le Père Omollo les a exhortés à éviter toute pratique de corruption et à mettre de côté les logiques liées au tribalisme, soutenant l’engagement de la Conférence épiscopale du Kenya (KCCB). « Nous devons résister au mal du tribalisme qui peut dégénérer en rapports corrompus » a poursuivi le Vicaire qui a lancé la campagne.

« C’est une obligation outre à constituer un devoir que, en tant qu’administrateurs responsables de la Création de Dieu, les responsables de l’Eglise et les fidèles soient en première ligne dans la campagne contre la corruption nationale intitulée « briser les chaines de la corruption » a déclaré le Père Omollo, faisant écho au thème de la Campagne de Carême de cette année, pour une nation transformée et convertie par la grâce de Dieu.

Le Vicaire général a rappelé aux chrétiens les points clefs du Carême, que sont la prière, le jeûne et l’aumône, les exhortant à « s’opposer au cercle vicieux qui compromet le développement et divise le pays en groupes tribaux ».

Le lancement de la Campagne de Carême nationale de cette année a eu lieu le 22 février au Sanctuaire marial national de Subukia, dans le Diocèse de Nakuru. A la liturgie, ont participé des membres du clergé, des religieux, des religieuses et des laïcs, dont les membres de la Commission Justice et Paix, provenant de différentes Paroisses et institutions de l’Archidiocèse, lesquels s’engageront à la diffuser dans leurs Diocèses et sur leurs divers territoires.

Source:fides.org

Retour à la liste des nouvelles