COTE-D’IVOIRE

Evangélisation et activité missionnaire, des religieuses
en première ligne en faveur de l’éducation féminine

Bondoukou (Agence Fides) – « Nous sommes devenues celles que nous sommes grâce à elles. Jusqu’à ce qu’elles arrivent dans notre pays, l’instruction pour les filles était une chose très compliquée » a déclaré l’une des premières élèves du collège catholique de Transua à l’est de la Côte-d’Ivoire fondé par les Sœurs de la Providence de Portieux.

A l’occasion des 60 années de présence de la Congrégation religieuse sur le territoire, de nombreux témoignages ont été rendus quant à la contribution que les religieuses ont apportée à l’instruction scolaire en particulier des jeunes filles. « Ecoles, hôpitaux et centres sanitaires de grand impact : tout ce qu’ont fait les religieuses jusqu’ici a été excellent. Nous devons rendre grâce à Dieu pour le don de soi, le don de leur vie à leurs frères et sœurs de Côte-d’Ivoire » a déclaré l’Evêque de Bondoukou, S.Exc. Mgr Bruno Essoh Yedo, au cours de la Messe célébrée en la Paroisse Notre-Dame de l’Assomption de Transua. Dans son homélie, l’Evêque a rendu grâce à Dieu pour l’œuvre missionnaire des religieuses, les appelant à poursuivre leur engagement d’évangélisation face aux défis des temps modernes.

A la célébration ont notamment participé de nombreuses autorités administratives et politiques de la ville outre à des prêtres, religieux et religieuses de cette Congrégation.

Présente dans onze pays du monde, la Congrégation des Sœurs de la Providence de Portieux fut fondée le 14 janvier 1762 à Saint Hubert par le Bienheureux Jean-Martin Moyë. Sa spiritualité se base sur quatre piliers : l’abandon à la providence, la charité, la pauvreté et la simplicité. Il s’agit d’une Congrégation religieuse de droit pontificale s’occupant principalement d’enseignement mais qui est également active dans l’assistance hospitalière et les œuvres sociales.

Les premières religieuses de la Congrégation des Sœurs de la Providence de Portieux arrivèrent en Côte-d’Ivoire en novembre 1959.

Source: fides.org

Retour à la liste des nouvelles