MALI

MALI - Nouveaux massacres au Mali et au Burkina Faso, nouveaux risques pour la stabilité du Sahel

Bamako (Agence Fides) – L’affrontement entre les populations peules et dogons se trouve probablement à la base du massacre des habitants du village de Sobame Da, dans la région de Mopti, au centre du Mali, où au moins 95 personnes ont été tuées dans la nuit du 9 au 10 juin.

Une cinquantaine d’hommes lourdement armés se déplaçant à bord de pick-up et sur des motocyclettes a attaqué le village en pleine nuit, le mettant à feu et à sang, n’épargnant ni les femmes, ni les enfants, ni les personnes âgées.

On suspecte que le massacre ait été perpétré par un groupe armé de peuls, population d’éleveurs nomades, peut-être comme vengeance après un autre massacre, perpétré le 24 mars dernier dans le cadre duquel 160 personnes d’ethnie peule au moins trouvèrent la mort après l’attaque du village d’Ogossagou, commise par de présumés chasseurs dogons (voir Fides 26/03/2019).

Selon des sources de l’Eglise locale contactées par l’Agence Fides, ce Dimanche 9 juin à Sobame Da, la nombreuse communauté catholique du village avait fêtée la confirmation d’un groupe de jeunes.

L’Eglise catholique et la communauté évangélique au Mali cherchent actuellement à éviter que le conflit entre les peuls musulmans et les autres populations du pays ne prenne un tour religieux. Les affrontements entre populations nomades, vivant d’élevage, et les populations sédentaires d’agriculteurs, sont fréquents en diverses zones de l’Afrique et, ces dernières années, avec la diffusion d’armes de guerre, ils sont devenus plus sanglants. Le risque est que dans ces conflits viennent s’insérer des groupes djihadistes, alimentant ainsi une spirale de violence, y compris à connotation religieuse, difficilement contrôlable, avec l’implication de l’ensemble des pays du Sahel.
Un autre motif d’alerte a été le massacre intervenu au Burkina Faso, dans la zone d’Arbinda, à la frontière avec le Mali, perpétré par un groupe djihadiste le Dimanche 9 juin, dans le cadre duquel 19 personnes ont trouvé la mort et 13 autres ont été blessées.

Source : fides.org

Retour à la liste des nouvelles