TOGO


La pandémie n'empêche pas la célébration du mois missionnaire

Lomé (Agence Fides) - La situation sanitaire au Togo due à la pandémie est encore complexe. Les églises sont fermées et les restrictions dues au virus Covid-19 ne manquent pas. Malgré tout, le mois missionnaire est célébré. Les initiatives, bien que modifiées dans leur forme, sont en cours et se poursuivront tout au long du mois. " La sensibilisation au thème de la mission continue à se faire par les moyens disponibles, comme la prière du Saint Rosaire en petits groupes ", explique à Fides le père Donald Charif-Dine Fadaz, Directeur National des Œuvres Pontificales Missionnaires au Togo.

"Le Pape François a rappelé aux baptisés du monde entier que les difficultés du moment présent ne doivent pas nous décourager ou nous faire croiser les bras, poursuit le père Fadaz, mais au contraire, à l'instar des premiers disciples, "nous ne pouvons pas nous taire sur ce que nous avons vu et entendu" (Ac 4, 20), comme nous le rappelle le thème choisi cette année pour la Journée mondiale des missions.

Des dépliants de programme et de prière pour les missions, des bulletins d'information et de formation envoyés par Internet, ainsi que des émissions de radio destinées à animer le mois sont les outils utilisés dans ce contexte pour maintenir l'attention sur l'Octobre missionnaire qui vient de commencer.

"Témoigner du Christ est une mission cruciale, un devoir authentique pour tous les baptisés ", écrit Mgr Nicodème Anani Barrigah-Bénissan, titulaire des missions et des Œuvres Pontificales Missionnaires au sein de la Conférence épiscopale du Togo, dans sa lettre d'exhortation pour la Journée mondiale des Missions 2021.

L'Archevêque a invité les fidèles à vivre le Mois Missionnaire en commençant par la méditation du texte du Pape pour la Journée Mondiale des Missions, en plus des textes indiqués par les différents diocèses ; la méditation quotidienne du Saint Rosaire pour confier à la Vierge Marie l'humanité souffrante à cause du Covid-19 et enfin la générosité tout au long du mois, et pas seulement, pour soutenir financièrement les activités missionnaires de l'Eglise universelle.

Source : fides.org

Retour à la liste des nouvelles