Ghana


LAUDATO SI’: L’ÉGLISE DU GHANA S’ENGAGE
À PLANTER UN MILLION D’ARBRES

Mgr Philip Naameh, président de la Conférence Épiscopale du Ghana et archevêque de TamaleMgr Philip Naameh, président de la Conférence Épiscopale du Ghana et archevêque de Tamale 
L’Église catholique du Ghana se mobilise face aux défis environnementaux et dans le cadre de l’année spéciale Laudato si’. Un million d’arbres devraient être plantés cette année durant la saison des pluies.
 

Dans un communiqué du 7 juin signé par le président de la Conférence Épiscopale du Ghana, Mgr Philip Naameh, toutes les institutions de l'Église catholique du pays - à commencer par les paroisses -, sont invitées à participer à la plantation d'arbres, afin d'atteindre l'objectif d’un million. Cette initiative servira à «accroître les actions des fidèles face aux défis environnementaux», explique l’archevêque de Tamale.

L’épiscopat ghanéen demande également de travailler instamment à «l'élaboration d'un programme à long terme qui suive les orientations dictées par Laudato si', et qui puisse commencer en 2022». La coordination de ce projet et l'allocation des ressources seront confiées au Secrétaire national catholique, qui travaillera avec des référents de chaque diocèse du pays, puis présentera un rapport conjoint sur les progrès accomplis. «Ce rapport sera une source de motivation et d'encouragement pour tous ceux qui veulent planter des arbres dans le pays», estiment les évêques. Les autres religions du Ghana sont appelées à se joindre à l'initiative, afin «d'assurer la couverture forestière de la nation et de promouvoir la protection de la Création».

Soutien aux projets gouvernementaux pour l'environnement

Le mois dernier déjà, à l'issue de la réunion annuelle conjointe entre la conférence épiscopale ghanéenne et le Conseil des Églises du Ghana (CCG), qui s'est tenue le 5 mai à Accra, les évêques avaient approuvé la campagne "Green Ghana" du gouvernement, qui prévoit la plantation de 5 millions d'arbres dans tout le pays. Ils avaient aussi encouragé le projet "Boosting Green Employment and Enterprise Opportunities in Ghana" (GrEEn), action quadriennale visant, entre autres, à créer davantage d'opportunités économiques et d'emploi pour les jeunes, les femmes et les migrants de retour au pays, en soutenant les entreprises durables et vertes. Le projet est mis en œuvre dans le cadre du Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne pour l'Afrique.

Source: vaticannews

Return to the list of news