Ivory Coast

Le cardinal Kutwa aux jeunes: « 2020 doit être aussi votre année à vous! »

Dimanche 9 juin, au cours de la messe qu’il a présidée à la cathédrale Saint-Paul du Plateau pour le sacrement de confirmation des jeunes, le cardinal Jean-Pierre Kutwa a exhorté les 2000 confirmands à s’engager pour faire de 2020, année de la prochaine élection présidentielle, une année de grâce.

Depuis des mois, l’archevêque d’Abidjan ne cesse d’inviter les chrétiens à la culture de la paix en prélude de l’élection présidentielle.

« Désormais, vous avez une mission dans notre pays! L’année 2020 qui va s’ouvrir dans quelques mois et qui polarise l’attention de vos aînés, est et doit être aussi votre année à vous! », a exhorté le cardinal Jean Pierre Kutwa, archevêque d’Abidjan, face à 2000 jeunes qui recevaient, dimanche 9 juin, le sacrement de confirmation. « Ce pays vous appartient à vous aussi tout autant qu’à eux! » a-t-il rappelé.

Face à la tension qui continue de monter entre les acteurs politiques à l’approche de 2020, une année électorale en Côte d’Ivoire, l’archevêque a invité la jeunesse à une prise de conscience de son identité humaine et chrétienne. « Prendre conscience de votre identité humaine et chrétienne, c’est ne pas oublier, comme dit le pape François, que “de nombreux jeunes sont endoctrinés, instrumentalisés et utilisés comme chair à canon ou comme une force de choc pour détruire, intimider ou ridiculiser les autres ».

Recevant le sacrement de confirmation, ces jeunes ont été envoyés dans la société pour être des artisans de paix et à « infuser les valeurs de l’Evangile-Bonne Nouvelle dans les veines de ce monde ».

Responsabilité de tous
Pour réussir cette mission, ils ont été exhortés à une vie nouvelle dans l’Esprit Saint qu’ils doivent invoquer chaque jour afin qu’il les remplisse davantage de son amour, de sa lumière et de sa force. « Je vous encourage à le faire parce que vous ne perdrez rien mais au contraire, il peut changer vos vies, il peut vous éclairer et donner une meilleure direction à vos projets! Cette vie nouvelle dans l’Esprit ainsi que la mission qui vous est confiée, vous engage à plus de sérieux désormais! »

À travers cet appel à la jeunesse, c’est à l’ensemble des chrétiens en Côte d’Ivoire, clercs et laïcs que s’adresse le message du cardinal ivoirien. « C’est notre responsabilité à tous que je voudrais engager à la suite de ces jeunes pour faire de l’année 2020 une année de grâce pour tous ». S’appuyant sur les écrits du pape François, il a exhorté les fidèles à ne pas être une Église insensible aux problèmes de la société ivoirienne.

Un appel constant
Depuis novembre 2018 où il a demandé à la communauté Sant’Egidio, d’œuvrer pour la paix en Côte d’Ivoire, l’archevêque d’Abidjan appelle constamment les fidèles catholiques à s’investir dans la recherche et le maintien de la paix dans le pays.

Samedi 1er juin, il a appelé les paroissiens de Notre Dame de la Tendresse dont il a consacré l’église paroissiale à être des ambassadeurs de la paix de Côte d’Ivoire. « Votre église est entre deux ambassades: les États-Unis et la Russie. La paix dans le monde dépend de la paix entre ces deux pays, a-t-il constaté. Alors, à partir de cette consécration, chaque paroissien a reçu avec recueillement la mission de travailler à la cohésion et à la paix en Côte d’Ivoire. »

Guy Aimé Eblotié, à Abidjan

Source :africa.la-croix

Return to the list of news