Méditation


Quelques éléments de spiritualité missionnaire mariale
à partir d’une méditation avec l'image de Notre Dame d'Afrique

Ceci est méditation personnelle avec l’image de Notre Dame d’Afrique. J’ai appris à méditer avec des images (icônes) avec les chrétiens orientaux en Egypte, en Slovénie et avec un ami serbe orthodoxe. J’invite chacun à regarder l’image et à se laisser toucher par les détails. On peut faire toute une retraite spirituelle avec l’image de N. Dame d’Afrique. Je vous livre seulement un résumé de ma méditation compte tenu des limites de l’article.

Présence dans le monde

Une statue de Notre-Dame d’Afrique se trouve au-dessus de la basilique. C’est la première mission de Dieu : être présent aux personnes par son incarnation. C’est un acte d’amour. La mission est avant tout présence aimante. Cette image de N. Dame d’Afrique exprime une présence silencieuse.

Une lumière qui brille.

L’image brille d’une couleur de type lumière du soleil. La couronne et la peau de Marie ont la même couleur. C’est une couleur qui semble être un mélange de toutes les couleurs. C’est l’humanité de toutes races, langues, peuples, nations réunies et portée par Marie. C’est l’humanité illuminée par la présence divine.

La couronne

La couronne est symbole de souveraineté. Marie est reine parce que son fils est roi. La pointe de la couronne est la croix, symbole du Christ. La croix supplante un globe. Le Christ est le Roi de l’univers. Sa mère, Marie est aussi Reine de l’Univers. La couronne de Marie fermée (un cercle auquel sont fixés des arcs qui se rejoignent en leur sommet) avec un globe est symbole imperial: la souveraineté de Marie est entière. On voit 7 demi-arcs ornées de fleurs de lys: c’est la pureté de la Vierge Marie. C’est la réponse de celle qui est conçue sans péché (Immaculée Conception) aux 7 péchés capitaux, victoire sur le péché.

Le voile

Le voile de Marie se présente comme des rayons sortant de la couronne et se déversant sur le manteau. Il s’agit d’un voile très fin qui ne cache pas les cheveux. Le voile de Notre Dame d’Afrique, ce sont les grâces divines. Ces grâces proviennent de son Fils et se déversent sur le corps entier de Marie. Elle est pleine de grâce. La finesse du voile montre une intimité avec son Fils. Notre Dame d’Afrique ne se préoccupe pas de cacher sa féminité par un voile. Le voile devient plutôt symbole d’union avec Dieu.

Les cheveux

Les cheveux sont un signe de féminité, et de beauté. Le voile ne cache pas les cheveux. Les cheveux de Marie nous rappellent qu’elle est femme, féminine. Je pense aux saintes femmes de l’Evangile qui ont exprimé beaucoup d’amour à Jésus. Je pense aussi aux femmes dont la féminité est abusée et exploitée. Nous prions pour elles et nous prenons l’engagement d’agir contre ces abus.

Un regard vers le bas

Marie a un regard tourné vers le bas, vers l’humanité.  Elle regarde avec amour ceux qui passent. Elle intercède pour qu’ils soient toujours bénis. C’est cela être missionnaire. Elle a les yeux légèrement fermés. C’est une femme intérieure. C’est de l’intérieur, de l’intimité avec Dieu, qu’elle reçoit sa vie et sa mission. Sa tête inclinée vers la droite fait aussi penser à son fils sur la croix, le sacrifice suprême d’amour et de rédemption de l’humanité. Elle était présente. Son regard dégage de l’humilité, de la simplicité, de l’intériorité.

Le manteau

Le manteau de Marie est abondant. Marie est pleine de grâce et la grâce déborde. Le manteau est bleu avec des bandes blanches et des motifs dorés. Le bleu dans l’iconographie symbolise la sagesse et fait reference à la Sagesse incarnée, le Verbe, le Fils de Dieu. C’est la présence du Fils en elle, c’est la vie en abondance. Cette vie débordante est vécu aux noces de Cana. Le bleu c’est aussi le ciel, la sainteté. De ce bleu se dégage la profondeur et le calme. Le blanc c’est la couleur de la divinité, la présence divine. Les motifs dorés éparpillés représentent l’Esprit Saint qui souffle.  Le manteau a la forme d’une chasuble, signe de la fonction du prêtre qui sanctifie.  Marie donne l’impression de célébrer le sacrifice eucharistique. La bande blanche au milieu de la robe ressemble bien à une étole, insigne par excellence du sacerdoce. Marie sanctifie le peuple comme “prêtre et intercesseur.”  Le manteau couvre le corps de Marie. Cela fait penser à l’assomption. Le corps de Marie n’a pas connu la corruption. Il est élevé au ciel.

Les bras

Les bras ouverts est la présence qui accueille tout le monde sans distinction, sans discrimination. Ce sont des bras qui nous invitent à entrer dans l’intimité avec Jésus à travers Marie qui veut nous embrasser comme une mère.  Les bras ouverts et abaissés c’est une présence sans armes, sans violence, sans défense, une présence vulnérable qui n’offre que ce qu’ elle a de plus cher : Jésus Christ. Ses mains ouvertes montrent l’humilité, la pureté, la simplicité dans un monde qui s’accroche au pouvoir et à la richesse. Elle a l’attitude du doux, du non-violent, de celui qui est incapable de faire du mal. C’est aussi les bras qui offrent. Les doigts de Marie sont séparés.  Elle ne retient rien. Elle ne garde rien. Elle donne tout.

Moussa Serge Traore

Source : mafrome.org

Retour à la liste des nouvelles