CAMEROUN


"Vivre l’Évangile et accompagner les jeunes" :
une nouvelle communauté des Missionnaires de Marie inaugurée

Garoua (Agence Fides) - "Depuis quelques années, nous avons le projet d'ouvrir une nouvelle communauté des Missionnaires de Marie au Cameroun : nous vivrons au milieu d'un peuple à majorité musulmane. Jésus, Lumière des nations, veut être présent dans cet environnement par notre présence missionnaire". C'est ce qu'a déclaré Sœur Imelda Sartore, une religieuse appartenant à la congrégation des Missionnaires de Marie (également connues sous le nom de "Missionnaires Xavériens") qui, il y a quelques mois, est arrivée à Garoua avec les premières Sœurs Xavériennes dans l'un des quartiers les plus pauvres de la ville camerounaise.

"La présence des Missionnaires de Marie dans cette œuvre, en plus de nous donner l'opportunité de nous présenter comme une Famille Xavérienne complète au Cameroun, nous permettra de contribuer à élever le niveau d'assistance et d'accompagnement interne des activités scolaires : notre tâche - dit-elle - est de donner continuité de diverses manières à la grâce accordée par notre fondateur St Guido Maria Conforti".

Les jeunes communautés chrétiennes de cette partie du pays sont encore en cours de consolidation et ont besoin d'être approfondies dans leur foi", explique le missionnaire. Nous essayons de la donner surtout en cette période de Carême, un temps "fort", où les gens sont plus disposés : nous partons, poursuit-elle, de la situation de chaque communauté, pour les aider à discerner les implications de la foi dans la vie quotidienne, dans la famille, dans l'éducation, dans la maladie et la santé, dans la profession comme lieu de véritable témoignage chrétien. Même les activités caritatives, habituellement liées à une célébration, prennent une plus grande importance pendant la période de carême : " Chaque mercredi ou vendredi - raconte Sœur Imelda à Fides - on fait des offrandes pour les pauvres, qui seront distribuées dans les communautés elles-mêmes. Pendant le Carême, même sur le plan liturgique, des liens plus profonds se tissent entre les petites communautés périphériques et la paroisse. Dans le domaine de la catéchèse, poursuit la sœur xavérienne, non seulement les baptisés, mais tous les chrétiens se préparent avec intérêt au jour du baptême. Les communautés accompagnent les candidats et sont prêtes à les suivre et à les soutenir, ce qui produit également un approfondissement de la foi en eux. C'est un signe fort", souligne-t-il.

"Nous avons été accueillies avec une grande joie par l'évêque de la région", rapporte Sœur Imelda, "et c'est de bon augure pour notre avenir sur le sol africain. Notre mission, conclut-elle, nous voit engagés dans la première annonce de l'Évangile, la formation des catéchumènes et des catéchistes, avec une attention particulière aux jeunes. Le diocèse de Garoua, dans le nord du Cameroun, compte actuellement 54 prêtres. La population catholique compte environ 80 000 personnes. 

Source : fides.org

Retour à la liste des nouvelles