EGLISES DU MONDE

 

Nigéria : l’appel des évêques face aux risques de sécession

Le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, avec environ 206 millions d’habitants, est majoritairement musulman au nord, et chrétien au sud. Depuis l’enlèvement en 2014 par Boko Haram des jeunes filles de Chibok qui avait choqué le monde entier, des rapts d’élèves se sont multipliés dans le pays. Boko Haram ou « bandits », l’identité des ravisseurs n’est pas toujours claire. Depuis décembre, plus de 600 élèves ont été enlevés dans des écoles du nord-ouest du Nigeria. Dans ce contexte, les évêques du Nigeria redoutent un effondrement de la nation. Dans un message aux accents graves publié fin février, l’épiscopat nigérian a brossé le tableau d’un pays à la dérive, entre chaos sécuritaire et velléités sécessionnistes. La situation invite à un sursaut de toute la société autour d’un objectif commun, suggèrent les prélats qui rappellent également l’État central à ses devoirs. Un dénouement heureux le 2 mars : les 279 lycéennes enlevées le 26 février dans leur pensionnat ont toutes été libérées.

Source: ktotv.com

Retour à la liste des nouvelles