Nigeria


les chefs religieux saluent la nomination
d'un compatriote à l'Organisation mondiale du commerce

La directrice générale de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Dr. Ngozi Okonjo-Iweala
Credit: Organisation mondiale du commerce (OMC)
  

Les chefs religieux au Nigeria ont salué la nomination de leur compatriote, le Dr Ngozi Okonjo-Iweala, au poste de directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Dans leur déclaration du mardi 16 février, les membres de l'Association chrétienne du Nigeria (CAN) "exhortent" l'économiste et expert en développement international de 66 ans à servir avec "l'impeccabilité de Daniel".

Le lundi 15 février, Mme Okonjo-Iweala est entrée dans l'histoire en étant la première femme et la première Africaine à être nommée à la tête de l'organisme basé à Genève, en Suisse, dont le principal objectif est de veiller à ce que le commerce mondial se déroule de manière fluide, prévisible et aussi librement que possible.

"Notre chère soeur, nous vous demandons instamment de diriger l'OMC avec impeccabilité comme l'a fait Daniel (Daniel 6) à Babylone, afin que l'empreinte de l'OMC puisse être ressentie positivement dans tous les pays du monde comme jamais auparavant", déclarent les dirigeants chrétiens du Nigeria dans leur déclaration obtenue par ACI Afrique.

Ils décrivent la nomination du Dr Okonjo-Iweala à l'OMC comme "un pas de géant pour toutes les femmes du monde entier, car c'est la première fois qu'une femme est ainsi nommée. ”

"C'est bien plus qu'un pas de géant et une réalisation rare pour les femmes africaines en particulier", affirment les dirigeants chrétiens dans leur déclaration collective signée par le président de la CAN, le révérend Samson Ayokunle.

"Votre nomination est une fierté pour la race noire dans le monde entier et une plus grande fierté pour le Nigeria, votre pays d'origine, que vous avez servi si bien auparavant avec la plus grande intégrité", disent-ils en faisant référence au Dr Okonjo-Iweala et ajoutent, "Votre nomination a démontré qu'avec Dieu tout est possible".

Pour les membres de la CAN qui comptent un représentant du Secrétariat catholique du Nigeria (CSN), "le piège initial" de la nomination de leur compatriote à la position internationale "a été brisé par Celui qui règne dans les affaires des hommes".

"Le pouvoir et la promotion appartiennent à Dieu. La vôtre est une leçon pour que nous soyons tous à notre meilleur et qu'à la plénitude des temps, aucune opposition ne peut supporter notre élévation", notent-ils dans leur déclaration du 16 février.

Les chefs religieux ajoutent : "Dieu a béni notre pays avec de grandes ressources humaines dont tout pays peut être fier et nous sommes heureux que certains d'entre eux jouent maintenant un rôle mondial à la gloire de Dieu".

"Avec vos antécédents, votre professionnalisme, votre engagement, votre concentration, votre détermination et votre sens du devoir, avec Dieu à vos côtés, nous n'avons aucun doute que vous réussirez au nom de Jésus-Christ. Amen", disent les membres du CAN.

Mme Okonjo-Iweala, qui prendra ses fonctions le 1er mars, devrait diriger l'OMC pour un mandat de quatre ans, renouvelable, qui expirera pour la première fois le 31 août 2025.

 

ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
donyalla@aciafrica.org

Retour à la liste des nouvelles