ZIMBABWE


Journée internationale de la fraternité humaine,
un prêtre réfléchit sur la valeur de l'amitié

Logo de la Journée internationale de la fraternité humaine
Credit: https://www.pcinterreligious.org/

À l'occasion de la première Journée internationale de la fraternité humaine, célébrée le jeudi 4 février, un ecclésiastique du Zimbabwe a souligné la valeur de l'amitié dans un contexte de "pandémie et de sécheresse psycho-spirituelle".

Dans sa réflexion, le père Limukani Ndlovu dit que les amis sont importants à tout moment et que "avoir un véritable ami rend notre vie plus facile et pleine de bonheur même face à la pandémie".

Dans une déclaration obtenue par ACI Africa le jour de l'événement annuel, le père Limukani Ndlovu a déclaré  

Mettant l'accent sur le besoin d'amitiés, le père Ndlovu ajoute que cela nous aide "à trouver un but et un sens, à rester en bonne santé et à vivre plus longtemps".

Dans sa réflexion obtenue par l'ACI Afrique, le clerc décrit l'amitié comme "le plus beau cadeau que l'on puisse offrir à quelqu'un. ”

"Les bons compagnons sauront quand la vie est rose et seront à côté de nous dans les difficultés", dit-il, ajoutant que les amis "fournissent des épaules sur lesquelles pleurer, s'appuyer et une gentillesse qui n'a pas besoin d'être remboursée. ”

Il poursuit : "Vos vrais amis resteront à vos côtés, dans les moments difficiles.

Instituée par l'ONU le 21 décembre 2020, la Journée internationale de la fraternité humaine vise à souligner l'importance de la sensibilisation aux différentes religions, croyances et cultures et de la promotion de la tolérance.  

La désignation de cette journée a été inspirée par la signature en 2019 du Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et le vivre ensemble par le pape François et le Grand Imam d'AlAzhar, en Égypte, à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis (EAU).

Comparant la véritable amitié à une bonne santé dont la valeur est rarement appréciée avant d'être perdue, le père Ndlovu explique : "Nous avons tendance à négliger nos amitiés lorsque nous sommes occupés. Nous gâchons notre amitié lorsque nous avons tendance à être manipulateurs et trop exigeants".

"Nous souillons notre amitié lorsque nous n'offrons pas nos amis dans la prière. Les amitiés solides sont aussi importantes pour vous que le régime alimentaire et l'exercice physique le sont pour votre bien-être, et c'est donc quelque chose que vous devez privilégier", déclare le clerc de l'archidiocèse de Bulawayo au Zimbabwe dans son message publié par la réunion interrégionale des évêques d'Afrique australe (IMBISA).

Il poursuit en mettant en garde contre le fait d'être "trop occupé pour un ami".

"Si vous vous en souciez, vous prendrez du temps car le lien de toute amitié est la conversation ou le dialogue", dit le père Ndlovu.

Il ajoute : "L'amitié ne doit pas rester au niveau des mots, mais nous devons progressivement cultiver les amitiés entre nous. C'est un cadeau que nous devrions toujours célébrer et une fleur que nous devrions toujours offrir à l'autel".

Le directeur du centre pastoral d'Emthonjeni dans l'archidiocèse de Bulawayo ajoute que l'amitié véritable est "une entreprise de toute une vie et les gens devraient toujours y prêter attention à tous les moments de leur vie".  

Il conseille en outre aux parents de parler à leurs enfants de la valeur de l'amitié et de montrer à leurs enfants qu'ils sont de bons compagnons.  

"Les parents et les tuteurs ne devraient pas être remplis de messages sur la réussite, le succès, la prospérité et pas autant de messages sur ce que signifie être un bon ami", dit et remarque l'Ecclésiaste, "l'importance de l'amitié a été cachée au grand jour".

Faisant référence à la récente encyclique Fratelli Tutti du pape François, le père Ndlovu déclare : "La fraternité universelle et l'amitié sociale sont deux pôles inséparables et tout aussi vitaux dans toute société. Les séparer reviendrait à défigurer chacun d'eux et à créer une dangereuse polarisation".


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
donyalla@aciafrica.org

Retour à la liste des nouvelles