Togo

 TOGO - Un « Villages de la charité » depuis un demi-siècle dans
le Diocèse de Dapaong au service des handicapés et de la population

Bombouaka (Agence Fides) – Le Centre Saint Louis Orione de Bombouaka, au Togo, a fêté ses 50 ans d’activité le 7 juillet. Il s’agit d’une structure d’excellence devenue ces dernières années une référence pour tout le nord du pays. Aujourd’hui, le centre fondé en 1968 dans le Diocèse de Dapaong, offre différents services dont des consultations de spécialistes en divers domaines, un service de rééducation physique, un service de psychomotricité et de logopédie, une salle d’opérations, un laboratoire d’analyse et de radiologie ainsi qu’un laboratoire orthopédique. En outre, font partie du complexe un Petit Cottolengo réunissant une cinquantaine d’enfants, un Foyer d’accueil pour les jeunes handicapés, un autre destiné aux malades, deux laboratoires de formation en menuiserie et en soudure destinés aux handicapés.

Selon les informations envoyées à l’Agence Fides, prêtent service dans cette structure deux prêtres de l’œuvre de Don Orione et un stagiaire. A Bombouaka se trouve également une communauté des Petites Soeurs missionnaires de la Charité, sachant que les religieux et religieuses de Don Orione collaborent ensemble au sein de la même œuvre.

« Ce qui s’est développé en 50 ans à Bombouaka – explique le Père Alain Kini, Directeur du Centre, dans la note parvenue à Fides – pourrait être qualifié de village de la charité dans la mesure où il s’agit sans doute de l’une des œuvres les plus développés que nous gérons en Afrique et il est considéré au Togo comme un centre d’excellence. Initialement, il était né comme auberge de jeunesse pour accueillir les jeunes ayant des problèmes moteurs et leur permettre de fréquenter l’école locale, ce qu’ils n’auraient pu faire en demeurant dans leurs villages. Immédiatement – ajoute le Père Kini – fut perçue la nécessité d’ouvrir les portes non seulement aux jeunes poliomyélitiques mais également à tous les enfants handicapés de tout genre. Ainsi le Centre Saint Louis Orione a multiplié en ces années ses prestations, devenant une référence pour l’ensemble de la population du nord du Togo ».

Source :  fides.org

Retour à la liste des nouvelles