AFRIQUE DU SUD

AFRIQUE DU SUD - Ferme condamnation de l’Eglise catholique en Afrique du Sud
après l’attaque perpétrée contre une mosquée à Durban

Johannesburg (Agence Fides) – « Nous avons appris avec un grand trouble et une grande tristesse l’attaque perpétrée contre la mosquée de l’imam Hussein à Verulam, petite ville des environs de Durban, et la mort tragique d’un imam ainsi que la blessure de deux autres personnes » affirme une déclaration signée par S.Exc. Mgr Stephen Brislin, Archevêque du Cap et Président de la Southern African Catholic Bishops’ Conference (SACBC), qui condamne avec force l’attaque en question.

Selon les nouvelles parvenues à l’Agence Fides, hier, 10 mai, peu après la prière de midi, trois hommes armés d’armes de poing et de couteaux sont entrés dans la mosquée et, après avoir poignardé trois personnes, ont incendié les locaux. L’imam est mort alors que les deux autres personnes ont été blessées.

« Au nom de l’Eglise catholique en Afrique australe, nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille et aux amis de l’imam assassiné et nous souhaitons aux personnes blessées une prompte et complète guérison » affirme le communiqué de la SACBC. « Nos cœurs sont avec la communauté de la mosquée imam Hussein qui a été si brutalement frappé. Vous êtes dans nos pensées et dans nos prières ».

« Nous condamnons fermement cette attaque sanglante et inutile et demandons aux forces de l’ordre de travailler scrupuleusement afin d’assurer les responsables à la justice. La tolérance religieuse a été longtemps une caractéristique de la société sud-africaine et il faut empêcher à ceux qui désirent porter la dévastation et mettre les communautés de fidèles les unes contre les autres de parvenir à leurs fins. Nous continuerons à prier pour la paix dans notre pays et dans le monde entier, une paix basée sur le respect de la dignité et des droits de tout être humain » conclut Mgr Brislin.

Pour le moment, la police tend à exclure qu’il se soit agi d’un acte de terrorisme même si certains témoins affirment que les assaillants seraient de nationalité égyptienne.

Source:  fides.org

Retour à la liste des nouvelles