ETHIOPIE

Gode (Agence Fides) – Une trentaine d’enfants chrétiens (orthodoxes) ont déjà été convertis de force à l’islam et le même danger pèse sur quelques 120 enfants, adolescents et jeunes chrétiens qui se trouvent dans 12 maisons d’accueil pour orphelins de Gode, dans la région somalienne de l’Ethiopie, grâce au projet et à l’ONG SOS Villages d’enfants international. La nouvelle a été transmise à Fides par une source locale qui demande à conserver l’anonymat et confirme l’alerte lancée par les deux prêtres orthodoxes oeuvrant sur place, les Pères Freu et Ephrem.

Selon la dénonciation parvenue à Fides, quelques 30 enfants chrétiens orthodoxes ont déjà été convertis à l’islam dans la mosquée construite par une ONG d’origine autrichienne qui fait office d’école coranique. Les enfants présents dans ces centres d’accueil doivent prier à la mosquée cinq fois par jour. La même situation concerne également 120 enfants chrétiens confiés à une femme, généralement veuve sans enfant, et à sa tante, deux femmes musulmanes d’origine somalienne. « Tous les enfants sans exception – indique la source locale de Fides – sont contraints à se rendre à la mosquée et à répéter les versets du coran ».

Déjà en 2014, le Père Freu avait avisé ses supérieurs orthodoxes du phénomène d’islamisation. Depuis lors, plus de trois années ont passé et il raconte ce qui se passe actuellement sous le toit de SOS Villages d’enfants international de Gode. « Je suis responsable de leur foi devant Dieu. Je suis prêt à donner ma vie pour défendre mes jeunes fidèles. Ils ne me laissent pas entrer dans le village pour parler avec les enfants chrétiens ». Le Père Freu indique à Fides : « Je sais que les bienfaiteurs de SOS Villages d’enfants international sont en majorité des chrétiens mais peut-être ne savent-ils pas que leur argent est utilisé pour endoctriner les enfants dans l’islam ».

A Gode, Mustafà Hadji, gère les centres d’accueil, un musulman de 60 ans qui a fait construire la mosquée et remplacé le chrétien Ato Kelele, aujourd’hui décédé. SOS Villages d’enfants international a accordé une récompense à Mustafà Hadji pour son action, le promouvant au poste de Directeur de la programmation. SOS Villages d’enfants international est une ONG non confessionnelle qui indique dans son statut « respecter toutes les religions et les cultures » en collaborant « avec des partenaires de confiance en des lieux où nous pouvons contribuer au développement social » en promouvant les droits de l’enfance.

Source: fides.org

Retour à la liste des nouvelles