Ouganda

Kampala – « Prenez en main le développement de votre Eglise locale et de votre pays. Rappelez-vous toujours que l’avenir spirituel, tout comme celui d’autres aspects de votre continent et de votre nation, ne dépendent plus de missionnaires ou d’opérateurs du développement humain provenant d’Europe ou d’autres continents. L’avenir de vos sociétés locales respectives, l’avenir de l’Eglise en Ouganda et l’avenir de l’Afrique en général dépend de chacun d’entre vous ! ». C’est ce qu’a déclaré ce matin S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, en visite pastorale à Kampala, en Ouganda, à l’occasion de la clôture des célébrations du Jubilé de l’Archidiocèse, en rencontrant les jeunes. Lors de la première rencontre en terre ougandaise, le Cardinal a rappelé la visite du Pape François, voici deux ans, et le motif de sa présence : « Au cours de ces trois jours, je serai en Ouganda pour me réjouir avec vous et rendre grâce à Dieu pour les nombreuses bénédictions que le peuple de Dieu à Kampala a reçu au cours de ces 50 dernières années ».

Aux jeunes, le Cardinal a rappelé que l’Eglise et la société reposent une grande confiance en eux et que « l’histoire de l’Eglise en Ouganda montre clairement combien les jeunes peuvent apporter une importante contribution au Royaume de Dieu et à la transformation de la société. Les Martyrs de l’Ouganda étaient des jeunes comme vous. Malgré leur jeune âge, ils sont considérés à juste titre comme des pierres fondamentales de l’Eglise en Ouganda ». La semence divine portée par les premiers missionnaires, qui a germé grâce à ces 22 jeunes martyrs, a grandi lentement pour se transformer en un grand arbre. « Les Missionnaires et les Martyrs semaient et nourrissaient la semence de l’Evangile au prix de grandes fatigues et de sacrifices – a-t-il déclaré – mais la majeure partie d’entre eux n’a pas eu la possibilité de voir les résultats de leurs efforts. Vous êtes les héritiers de l’œuvre des missionnaires et des martyrs. Vous avez le devoir sacré de poursuivre leur action, d’être des formateurs du présent et de l’avenir ».Le Cardinal s’est félicité du fait que nombre de jeunes soient engagés de différentes manières dans l’œuvre d’évangélisation et le service missionnaire au travers de différentes associations de jeunes catholiques, qui constituent un milieu excellent pour leur croissance personnelle dans la foi et la fraternité.

« Pour démontrer que l’Eglise s’intéresse à vous et qu’elle est préoccupée pour vous, je voudrais vous rappeler que, l’an prochain, le Synode des Evêques se tiendra à Rome, autour du Saint-Père, dans le but de prier et de réfléchir sur les modalités selon lesquelles l’Eglise peut mieux rencontrer, accompagner et prendre soin de vous, sur la manière dont elle peut vous aider à reconnaître et à accepter l’appel de Dieu à chacun d’entre vous. L’un des thèmes qui sera discuté est précisément celui du discernement vocationnel ». Il a ensuite expliqué que le mot « discernement » indique « le processus visant à prendre une décision dans sa propre vie avec l’aide de l’Esprit Saint. Il s’agit là du processus par lequel une personne fait des choix très importants dans la vie, par exemple la décision de se marier, de devenir prêtre ou d’embrasser la vie consacrée. Il est question d’écouter la voix de Dieu qui appelle chaque personne à une mission particulière et d’être prêts à accepter tout ce qui constitue le plan de Dieu pour nous ».Dans la partie conclusive de son discours, le Préfet du Dicastère missionnaire a recommandé de savoir établir les justes priorités dans la vie, en ce que « aujourd’hui, de nombreux jeunes tendent à dépenser une grande partie de leur temps et la majeure partie de leurs ressources pour des choses qui attirent leurs sens, en négligeant celles qui sont objectivement importantes pour leur vie, en particulier pour leur avenir ». Sans doute s’agit-il d’un défi, raison pour laquelle le Cardinal Filoni a conseillé aux jeunes « de demander toujours à Dieu le don de la sagesse, un don qui vous permettra de discerner correctement, de voir ce qui est vraiment important dans la vie et de fixer les justes priorités ».

Source : news.va

Retour à la liste des nouvelles