OUGANDA

OUGANDA - Cinquantenaire de la création du Symposium
des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar

Kampala (Agence Fides) – Dimanche 29 juillet, en la Cathédrale du Sacré-Cœur de Kampala, a eu lieu le coup d’envoi des célébrations marquant le Cinquantenaire de la création du Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM), dont le clou se tiendra en juillet de l’an prochain.

Il s’agit d’un Jubilé qui aura pour thème : « Eglise-famille de Dieu en Afrique, célèbre ton Jubilé ! Proclame Jésus-Christ, ton Sauveur ».

« En effet, qui dit SCEAM, dit Eglise d’Afrique » explique à Fides le Père Donald Zagore, de la Société des Missions africaines.

Le SCEAM, corps constitué principalement des évêques d’Afrique et de Madagascar, se veut être un organe, une force régulatrice et motrice de l’activité pastorale et missionnaire de toute l’Eglise d’Afrique. Elle se veut d’être cette voix prophétique qui porte les peines et les joies, aussi bien l’espérance de tout le peuple du continent africain en général, et des chrétiens catholiques d’Afrique en particulier.

« Cet organisme assure l’unité dans la diversité de cette Eglise d’Afrique en essayant d’être la voix par excellence de cette Eglise d’Afrique » continue le Père Zagore. « Une mission très complexe mais qui jusque-là fait son petit chemin. Si jusque-là beaucoup ont été fait pour l’Eglise d’Afrique par le SCEAM, le chemin reste encore long. Des défis majeurs restent à être relevés par cet organe pastoral. Il est temps que l’Eglise d’Afrique, par le SCEAM, acquiert une identité propre en vue de contribuer de manière significative et constructive au débat universel, par un langage théologique, une liturgie, une vision de l’homme, de la nature, de la relation à Dieu, qui lui est propre. En d’autres termes, il est temps que l’Eglise d’Afrique présente sa forme propre du christianisme qui évidement continue de se nourrir et de s’enrichit, tout en nourrissant et enrichissant la dynamique universelle du christianisme » souligne le théologien ivoirien.

« Dans un contexte sociopolitique africain toujours marquée par la division, la guerre, l’Eglise d’Afrique, par le SCEAM, doit continuer, avec un peu plus de zèle apostolique et prophétique, à être active et plus engagée dans le combat pour la justice, la paix, et la réconciliation. On attend de cette église d’Afrique, par le SCEAM, d’être aux premières lignes, de manière plus visible et audible dans la lutte pour la justice en Afrique.

Comme le thème du jubilé l’indique : « ….Proclame Jésus-Christ ton Sauveur », on espère voir une Eglise d’Afrique, par le SCEAM, beaucoup plus mature, qui ne se considère non plus dans l’unique perspective d’une église terre de mission, mais désormais devient la source d’où partent aux extrémités de la terre, une multitude de missionnaires prêts a annoncer et a témoigner du Christ, l’unique Sauveur.

Le chemin est certes encore long, mais le travail doit continuer dans la foi, la charité et l’espérance » conclut le Père Zagore.

Source :  fides.org

Retour à la liste des nouvelles