SOUDAN DU SUD

 

SOUDAN DU SUD - Ouverture de la Nonciature apostolique,
motif de réchauffement des cœurs des victimes de la guerre

Juba (Agence Fides) – « Au nom de l’Eglise catholique au Soudan et au Soudan du Sud, ainsi que de tout le peuple du Soudan du Sud, j’exprime ma plus sincère gratitude au Saint-Père. Le pas accompli par notre Pape François réchauffe les cœurs des victimes de la guerre, foulés aux pieds dans ces nations et symbolise le lien amical entre le Soudan du Sud et le Saint-Siège ». C’est ce qu’a déclaré à l’Agence Fides l’Evêque de Tombura-Yambio, S.Exc. Mgr Eduardo Hiiboro Kussala Barani, en accueillant la décision de pourvoir à la présence d’un diplomate du Saint-Siège à Juba. Dans ce but, le Pape François a donné son accord à la nomination de Mgr Marco Kedima, du Diocèse de Kakamega, au Kenya, en tant que Conseiller de la Nonciature apostolique au Soudan du Sud.

« L’ouverture de ce siège permanent démontre sans doute combien le Saint-Père ait le Soudan du Sud au fond du cœur » poursuit S.Exc. Mgr Eduardo Hiiboro Kussala Barani, qui est également Président de la Conférence épiscopale du Soudan. « Lorsque le Soudan du Sud a obtenu sont indépendance en 2011, le Saint-Siège nous a immédiatement envoyé S.Exc. Mgr Charles Balvo, du Kenya, comme Nonce apostolique auprès de notre pays. Au sein de notre nation – relève l’Evêque – il existe une grande attention envers les catholiques. Le gouvernement du Soudan du Sud s’est toujours engagé à préserver le bien-être de toutes les communautés religieuses du pays, y compris les fidèles catholiques. J’espère que ce geste et les excellentes relations existant entre les deux parties continuent à grandir ».

« Le Pape François continue à faire pour nous de grandes choses et nous lui en sommes véritablement reconnaissant outre à faire partie de des estimateurs. Il nous enseigne à passer nos frontières en amour pour atteindre toute l’humanité. Il est parvenu à conquérir les cœurs des religieux et même des non croyants. A partir du premier jour de son Pontificat, il n’a jamais cessé de prier pour nous. Il s’est engagé d’une manière concrète en instituant des bourses d’études. Il a programmé une visite apostolique et maintenant a ouvert une Nonciature » indique la note envoyée à Fides.

« Le Saint-Père exprime sa préoccupation pour le bien-être des personnes qui souffrent au Soudan et au Soudan du Sud. Il continue à nous illuminer et à renforcer notre désir désespéré de mettre un terme à ce conflit et de construire une paix durable. Sa présence fait renaître l’espérance que nous conservons encore en nos cœurs et elle encourage la recherche d’un Soudan du Sud et d’un Soudan pacifiques et stables. Nous nous engagerons à prier Dieu afin qu’Il rende possible une visite du Pape alors que nous continuons à prier pour lui » conclut S.Exc. Mgr Eduardo Hiiboro Kussala Barani.

Source :  fides.org

Retour à la liste des nouvelles