Afrique du Sud : un livre sur les dernières heures de Nelson Mandela agace sa veuve

Un livre écrit par Vejay Ramlakan, chirurgien et cadre de l’armée qui chapeautait l’équipe médicale en charge de la santé de l’ancien président sud-africain agace l’ancienne première-dame Graça Machel.

« Les dernières années de Mandela » est paru lundi dernier et il regorge assez d’informations secrètes qui ont fait réagir la veuve du chef de l’Etat, et même l’armée sud-africaine.

Dans son livre, Vejay Ramlakan partage des informations très intimes sur la fin de vie du Père de la Nation sud-africaine. Il indique notamment que c’est Winnie Mandela qui tenait la main de Madiba dans ses derniers instants, et non pas son épouse Graça Machel.

Selon le récit, les dissensions au sein du clan Mandela auraient affecté la santé de Tata Madiba. Il raconte aussi que quelques heures après sa mort, une caméra-espionne a été retrouvée dans la morgue où le corps du patriarche reposait.

Sur le dossier médical de l’ancien chef de l’Etat, bien qu’il assure avoir travaillé « avec la famille », les révélations du chirurgien ne sont pas du goût de tout le monde dans l’entourage de Mandela. C’est ainsi que la veuve, Graça Machel a publié un communiqué dans lequel elle « condamne fermement » la parution du livre.

Selon Mme Machel, le livre constitue une violation de la confidentialité médicale, un attentat contre la confiance et une atteinte à la dignité de Nelson Mandela. Machel dit vouloir porter plainte contre l’auteur et la maison d’édition.

A la suite de ces déclarations, le ministère sud-africain de la Défense a également publié un communiqué ce samedi, pour se distancier de cette publication écrite par l’un de ses cadres.

Source : http://grandmagafrique.com 

Retour à la liste des nouvelles