GHANA

GHANA - Un projet de l’Eglise en matière de gestion des déchets électroniques
pour conjuguer environnement et travail des jeunes

Accra (Agence Fides) – « La plus grande menace potentielle contre la cohésion sociale, le gouvernement démocratique et la sécurité nationale au Ghana et dans de nombreuses parties du monde est représentée par le chômage des jeunes » a affirmé S.Exc. Mgr Philip Naameh, Archevêque de Tamale, au cours du séminaire dédié à la gestion des déchets électroniques, une initiative de l’Archidiocèse ghanéen visant à gérer au mieux l’énorme quantité de déchets électroniques qui, chaque année, arrivent du monde entier dans le pays. Il s’agit de plus de 215.000 tonnes de conditionneurs d’air, de frigidaires, de téléviseurs, de machines à laver, d’ordinateurs, d’aspirateurs, de téléphones portables et de lampes, en majorité provenant d’Europe.

L’objectif de l’initiative est de transformer une catastrophe environnementale en une chance d’emploi pour les jeunes ghanéens. Ainsi que l’a souligné Mgr Naameh, « si la collecte et le traitement des déchets électroniques avaient été organisés de manière adéquates, ils auraient été à l’origine d’emplois pour les jeunes ».

L’Archevêque a souligné que l’Eglise désire adopter une approche innovant de la question, en apprenant à intégrer des modèles économiques à la gestion des déchets électroniques. A ce propos, il a affirmé que l’Eglise cherche actuellement un partenariat qui serait en mesure de fournir un capital d’investissement dans le cadre d’un plan d’action centré non pas sur le profit mais sur la durabilité.

Samuel Zan Akologo, Directeur exécutif de la Caritas du Ghana, a affirmé que le séminaire marque le début de l’expansion du projet de gestion des déchets électroniques de la Caritas au-delà de la capitale. Accra, ajoutant que le projet ne se limitera pas à la collecte des déchets électroniques mais qu’il portera également sur la création d’une structure de démantèlement qui offrira des possibilités d’emploi aux jeunes.

Le projet de la Caritas dénommé « E-Waste 'Care for our Common Home' » a été lancé en octobre 2017 en réponse aux demandes du Pape François dans son Encyclique “Laudato Si’”.

Source : fides.org

Retour à la liste des nouvelles