Cameroun

Au Cameroun, l’archidiocèse de Douala collecte des fonds pour la construction de nouvelles paroisses

Dans l’archidiocèse de Douala, plus de 146 millions de Francs CFA ont été collectés en vue de l’achat de terrains pour la construction de nouvelles paroisses. Une initiative pour rapprocher les fidèles de leur lieu de culte et les protéger des faux pasteurs qui essaiment les quartiers de Douala.

Paule Valérie Mendogo - Douala, Cameroun
L’archidiocèse de Douala est à sa 5ème édition de collecte de fonds pour la construction de nouvelles paroisses. L’initiative a déjà permis l’acquisition de 17 terrains. Ainsi, de 42 paroisses en 2008, l’archidiocèse de Douala est passé à 72 paroisses en 2019. Les travaux de construction se poursuivent et d’autres vont être engagés.

Rapprocher les fidèles de leur lieu de culte
Deux objectifs sont visés dans cette initiative de l’archevêque de Douala. Mgr Samuel Kleda voudrait rapprocher les fidèles de leur lieu de culte et les protéger des faux pasteurs qui essaiment les quartiers de Douala. Il envisage ainsi doter l’Archidiocèse de Douala de 100 paroisses dans les années à venir, avec le concours des fidèles qui, d’ailleurs, démontrent leur totale adhésion à ce projet. La 5ème édition de la collecte de fonds s’est tenue samedi, 9 Mars 2019, en la cathédrale des saints apôtres Pierre et Paul de Douala, au cours d’une cérémonie précédée d’une célébration eucharistique présidée par l’Archevêque de Douala. Ainsi, plus de 146 millions 500 mille francs CFA ont été collectés en vue de l’achat de terrains pour la construction de nouvelles paroisses.

“ L’Eglise, ce sont ses fidèles qui la construisent. Et tel que nous sommes lancés, le Seigneur nous aidera et nous arriverons à avoir les 100 paroisses dont l’archidiocèse a besoin pour annoncer l’Evangile, a affirmé Mgr Kleda. ”

En effet, avant l’implémentation de ce projet, plusieurs fidèles devaient parcourir de longues distances pour trouver une Eglise. Par ailleurs, des chrétiens catholiques finissaient par succomber aux charmes de faux bergers qui, partout au Cameroun, implantent à une allure vertigineuse, des communautés dites chrétiennes. Les fidèles de l’Archidiocèse de Douala comptent donc soutenir ce projet jusqu’au bout :

“ Nous sommes là avec joie et beaucoup d’allégresse pour aussi donner notre quote-part et faire grandir l’Eglise. Je veux que le développement de l’Eglise continue. En ce moment où nous passons par de multiples crises, si l’Evangile n’est pas annoncé nous courons tous vers la perdition. ”

Des églises autant dynamiques que remplies de fidèles, témoignage d’une foi rayonnante et agissante au Cameroun, voilà le désir de Mgr Samuel KLEDA et du peuple de Dieu qui est à Douala.

Source : vaticannews.va

Retour à la liste des nouvelles