Audience – remerciements

Audience avec le Pape – remerciements

Peu après l’entrée du Pape dans la salle, notre supérieur général, Stan Lubungo, s’est adressé au Saint-Père avec un mot de remerciement au nom des deux congrégations. Voici le texte :

Saint-Père,

Nous, les Missionnaires d’Afrique et les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique, sommes très honorés d’être parmi vous aujourd’hui. Cette année, nous commémorons les cent cinquante ans de notre fondation par le Cardinal Lavigerie en Algérie. Nous rendons grâce à Dieu pour toutes les grâces reçues durant ces années. Nous vous sommes très reconnaissants, Saint-Père, d’avoir consacré un peu de temps à être avec nous malgré votre agenda très chargé.

Nous louons Dieu pour nos frères et sœurs qui, depuis plus de cent cinquante ans, ont apporté la foi catholique dans de nombreux pays africains. Ils et elles ont aidé à établir le clergé africain et ont formé de nombreuses congrégations féminines africaines dans différents pays. Aujourd’hui, nous sommes présents ensemble dans 41 pays, dont 22 en Afrique. Nous continuons à collaborer avec l’Église locale au service de laquelle nous œuvrons dans les paroisses et dans d’autres ministères.

Nous avons inauguré notre année jubilaire le 8 décembre dernier, en la fête de Marie Immaculée Conception, sous la protection de laquelle notre Fondateur a placé nos deux Instituts. L’inauguration a eu lieu en Tunisie où le cardinal Lavigerie était également prélat. Les célébrations de clôture auront lieu le 8 décembre de cette année à Namugongo, le sanctuaire des martyrs d’Ouganda.

Nous rendons grâce à Dieu. L’inauguration de notre Jubilé a coïncidé avec la béatification des dix-neuf martyrs d’Algérie, dont quatre de nos frères qui ont donné leur vie au service de nos frères et sœurs musulmans dans le pays de notre fondation.

Saint-Père, en ce Jubilé important pour notre famille, nous demandons votre bénédiction paternelle à nos deux Instituts et à leurs membres, où qu’ils soient, alors que nous cherchons à maintenir vivant le charisme de notre Fondateur.

Nous sommes heureux de vous offrir une représentation de la houe Manga du Burkina Faso. Cette invention de l’un de nos confrères dans les années 50 a été conçue pour le désherbage et le labourage dans des sols peu profonds. Cela représente si bien votre tâche de labourer et de désherber les sols peu profonds de nos cœurs pour y semer la Parole de Dieu.

Merci.

Soeurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique
Missionnaires d’Afrique

source: mafrome.org

Retour à la liste des nouvelles