AFRIQUE DU SUD

 AFRIQUE DU SUD - Sommet sur le travail et nécessaire implication majeure
des femmes et des jeunes selon la Commission épiscopale Justice et Paix

Johannesburg (Agence Fides) – « Le problème du chômage en Afrique du Sud a le visage des femmes et des jeunes. Nous nous attendons donc à ce que les femmes et les jeunes chômeurs soient bien représentés à l’intérieur de toutes les plateformes créées pour affronter la crise de l’emploi. Il n’est pas possible de parler d’eux sans eux » a affirmé S.Exc. Mgr Abel Gabuza, Evêque de Kimberly et Président de la Commission épiscopale Justice et Paix de la SACBC (Southern African Catholic Bishops’ Conference), dans un appel lancé au Président sud-africain, Cyril Ramaphosa, afin qu’il évalue une participation plus élargie dans le cadre du prochain sommet sur le travail prévu pour l’an prochain.

Mgr Gabuza s’est félicité du fait que le parti aux affaires semble finalement avoir admis que les objectifs du plan de développement national ne sont pas réalistes. « Nous espérons que cela amène à des consultations efficaces avec toutes les parties intéressées concernant les adaptations nécessaires à l’actuel climat économique ».

L’Evêque s’est également déclaré content « de l’action du Président en ce qui concerne le plan économique de stimulation, outre que de sa décision louable d’instituer un fond pour les infrastructures ».

La population sud-africaine souffre de la récession qui a frappé le pays, de l’augmentation des prix des denrées de première nécessité et de la hausse du chômage. Différentes composantes de la société civile ont demandé « un revenu universel et une révision sérieuse des aides salariales destinées aux jeunes. Nous espérons que le Président et son cabinet prêteront une attention critique à ces recommandations » a conclu Mgr Gabuza.

Le Sommet sur le travail de cette année a eu lieu les 4 et 5 octobre. Selon le Chef de l’Etat, les initiatives et les accords relatifs à l’emploi concordés par les participants porteront à la création de 275.000 postes de travail par an.
Les données de l’emploi en Afrique du Sud montrent que, malgré la croissance du nombre de postes de 206.000 au II° trimestre de cette année, le taux de chômage est de 27,2%, celui concernant les jeunes étant quant à lui de 52,4%. Conformément au Plan de développement national, le gouvernement entend augmenter le nombre des personnes employées de 11 millions actuellement à 24 millions d’ici 2030.

 Source :  fides.org

Retour à la liste des nouvelles