AFRIQUE

AFRIQUE - Le Prix Nobel de la Paix, « symbole d’une Afrique debout »

Bukavu (Agence Fides) – Le XVI° Prix Nobel de la Paix a été assigné au Médecin congolais Denis Mukwege. Ce dernier a été choisi dans une liste de 331 candidats pour son engagement d’africain contre l’usage de la violence sexuelle en tant qu’arme dans le cadre des guerres et conflits armés. Le Dr. Denis Mukwege est un gynécologue qui soigne les victimes de violence sexuelle en République démocratique du Congo. Jusqu’à présent, il est parvenu à en sauver plus de 50.000. « Denis Mukwege reste le symbole d’une Afrique debout qui refuse de laisser son destin s’inscrire continuellement sur des pages noires par ces barbares seigneurs de guerre dont l’unique vocation est de tuer, piller, et violer » commente pour l’Agence Fides le Père Donald Zagore, prêtre ivoirien de la Société des Missions africaines.

Le missionnaire poursuit : « La mort n’aura pas le dernier mot sur notre continent africain tant qu’il aura des hommes et des femmes comme Dr. Denis Mukwege qui ne ménageront aucun effort pour se faire apôtre de la paix et cela au péril de leur vie. Aujourd’hui, travailler sur le continent africain à la plénitude de l’affranchissement des couches sociales les plus vulnérables et les plus subjuguées tels que les enfants et les femmes est plus que jamais un impératif pour tous. Forger cette conscience africaine des héros de la paix, qui par leurs actions quotidiennes, construisent chaque jour une Afrique meilleure doit devenir non seulement un projet politique de premières heures pour tous les principaux leaders du continent africain (religieux, comme politiques), mais aussi et surtout la raison d’être de chaque citoyen africain ».

« L’Afrique peut et doit devenir un continent meilleur. Cela ne sera possible que par le combat pour la naissance d’une culture politique africaine qui promeuve toujours davantage l’homme africain sans distinction de sexe et qui se fait chantre infatigable de la vie. Une vie qui veut, que nous nous dévouions pleinement à la cause des autres et surtout des plus pauvres, qui veut que nous trouvions notre récompense dans le sacrifice de soi en mettant nos intérêts personnels en arrière. Nous devons être capables de traiter l’autre comme nous voudrions être aussi traités. L’autre ne doit jamais être notre propriété ou l’objet de nos intérêts » conclut le Père Zagore.

Le Dr. Denis Mukwege a déclaré dédier le Prix Nobel de la Paix aux femmes « tuées dans le cadre des conflits et frappées par des violences chaque jour ». Il a passé une grande partie de sa vie en aidant les victimes de violence sexuelle en République démocratique du Congo. Au sein de l’hôpital Panzi, fondé à Bukavu en 2008, avec son équipe, il a soigné des milliers de patientes victimes des assauts. La majeure partie des violences a été commise dans le cadre d’une longue guerre civile qui a coûté la vie à plus de 6 millions de congolais. Le Dr. Denis Mukwege est le plus important et le plus unifiant des symboles tant au niveau national qu’international en matière de lutte contre la violence sexuelle en guerre et dans le cadre des conflits armés.

Source : fides.org

Retour à la liste des nouvelles