Développement

Au terme d’une année d’activité du Dicastère pour le service du développement humain intégral, entré en fonction le 1er janvier 2017, le cardinal Peter Turkson tire un bilan et évoque les grandes lignes d’action futures.

Le préfet du dicastère qui a rassemblé les compétences des Conseils pontificaux Justice et Paix, Cor Unum, Pastorale des Migrants et de la Santé, évoque les principales activités à l’antenne de Vatican Media en anglais, ce 5 janvier 2018 : il s’est agi de regrouper les anciens conseils pontificaux ; d’accompagner les équipes dans cette restructuration ; de trouver un siège, qui est pour l’instant “encore en construction” ; d’organiser des rencontres avec les Conférences épiscopales pour expliquer les objectifs du dicastère.

Le cardinal Turkson s’arrête notamment sur l’action du dicastère au service de l’environnement, en s’appuyant sur l’encyclique “Laudato Si” : un document qui est, selon le cardinal ghanéen, un « grand exemple d’action collégiale » car le pape cite de nombreuses conférences épiscopales, « suggérant qu’il enseigne avec les conférences des évêques locales ».

Pour 2018, le préfet souhaite organiser « une petite retraite » pour les responsables du dicastère, un temps de prière mais aussi d’apports d’experts. Le dicastère entend également poursuivre ses aides aux Eglises locales, en encourageant l’autonomie et les investissements éthiques afin de ne pas tout attendre des donations.

Source : zenit.org

Retour à la liste des nouvelles