Projet 47 - AIDER DES ORPHELINS EN ZAMBIE

4,682 $ Amassés
316 jours restants

Projet 47 - AIDER DES ORPHELINS EN ZAMBIE

Le Père Jean-Guy Labrecque, M.Afr., a passé 36 ans de sa vie en Zambie. C'est avec enthousiasme qu'il vous présente ce projet vraiment humanitaire et chrétien, en collaboration avec son confrère, le Père John Itaru, et la Soeur Maria Katonkola.

Un peu d'histoire

En 1996, Maria Makombe, une ex-religieuse, a créé une œuvre vraiment importante sous le nom de Kacema Musuma : le Bon Berger. Cette femme a été très émue devant les orphelins qu'elle voyait dans les rues de sa ville. Elle en fut prise d'amour et en a accueilli un chez elle. Puis, peu à peu, d'autres se sont ajoutés. En vieillissant, elle ne pouvait plus s'en occuper. Alors, elle alla rencontrer la Supérieure de son ancienne congrégation, les Sœurs de l'Enfant Jésus.

Le 27 octobre 2007, en présence de l'évêque, Maria Makombe a officiellement remis les 11 enfants à cette Congrégation zambienne. Soeur Christine, la Supérieure générale, a désigné la Soeur Maria pour être en charge de ce Foyer : elle devenait la Mammie numéro un. Ce Foyer se trouve dans le district de Kawambwa, dans le diocèse de Mansa, en Zambie.

Vie de famille

A ces 11 orphelins, d'autres s'ajoutèrent pour en arriver à 45 enfants. Pour s'en occuper, on retrouve trois Soeurs : Maria, Théopista et Mable. Nous pouvons vraiment dire qu'ils forment une famille chaleureuse : quand on voit les enfants, on sent qu'ils se sentent aimés et sont heureux. En plus, ils ont également des oncles et des tantes : c'est le côté extraordinaire pour leur donner toute l'affection dont ils ont tant besoin.

Il y a Monica, Matilda, Daria et Albertina qui prennent soin des plus petits jusqu'à l'âge de trois ans. La gentille Jennifer s'occupe des aînés, garçons et filles. On voit Joséphine qui garde la maison propre, alors que Nelly s'occupe de la cuisine.

Des hommes, Moby, Emmanuel, Frédérique et Bright, travaillent au jardin.

Comme vous vous en rendez compte, tous travaillent au bien-être de ces orphelins et leur assurent, d'une manière extraordinaire, une qualité de vie.

Vie scolaire

Dans ce Foyer, évidemment, on a organisé une pouponnière pour recevoir les tout-petits. Quand ils sont âgés de six ans, on les inscrit dans différentes écoles primaires. Quant aux adolescents qui vont dans des écoles secondaires, ils sont obligés d'être pensionnaires. Absents pendant trois mois, ils reviennent au Foyer pour un mois. Durant ce temps des vacances, on sent la joie des plus jeunes qui sont très heureux de retrouver leurs aînés.

L'existence du Foyer

Nous tenons à vous mentionner que ce Foyer est essentiel pour ces 45 enfants orphelins. Nous avons un seul but : leur procurer de l'amour. Nous sentons l'importance de les former afin qu'ils deviennent de bons citoyens responsables. Cela nous donne raison de continuer la mission du Foyer. Vous sentez que nous tentons d'assumer le rôle des parents en leur donnant ce dont ils ont besoin. Des choses nécessaires

Il n'est pas toujours facile de remplir notre tâche vu nos moyens très limités. Avec un grand espoir, chers ami(e)s du Canada, nous vous proposons de nous aider à continuer cette oeuvre magnifique de Maria, créée en 1996.

Alors, voici nos besoins réels : il faut des lits, des matelas et des draps pour les enfants qui doivent quitter les lits de bébés. En équipe, nous avons calculé qu'il nous faudrait la somme de 14,500.00$ CA. Nous comptons sur votre générosité, car nous savons que vous avez à cœur de soutenir le travail des Pères Blancs. Ces petits orphelins vont prier pour vous et vous les rendrez heureux en leur offrant ces biens matériels. Toute l'équipe du Foyer d'enfants Kacema Musuma vous remercie à l'avance pour votre générosité.

Le défi vous interpelle?

Participez

Dernières nouvelles

Il n'y a présentement aucune nouvelle.

Merci de votre soutien!

Donateurs de cette campagne

Anonyme | 50.00$

Anonyme | 50.00$

Anonyme | 100.00$

Anonyme | 25.00$